www.planete-alien.net | archives du forum


L'hypersommeil, réellement possible ?

Bonjour à tous, En revoyant Aliens, une question m'est parvenue : L'hypersommeil est-il réellement possible ? Vu l'état dans lequel on se lève le matin alors que l'on a juste dormi 10 heures, dans quel état on doit être après avoir dormi une vingtaine d'années ?! C'est peut-être grâce à la fameuse "cryogénation" ? Merci d'avance pour vos réponse, @pocalyps0
User: @pocalyps0 - 18/10/2008 22:19:11

D'ailleurs comment marche l' Hypersommeil dans la saga ? Cano frappe moi si c'est notifié sur le site :lol: , mais il me semble que c'est écrit nulle part ... [ Edit ] C'est décris dans la partie équipement ... J'me souvenais plus ... J'ai le droit d'avoir un coup de batte en pleine poire ! :mrgreen:
User: captain-bamo' - 18/10/2008 22:27:25

Oui mais une vingtaine d'années, même cryogénisé, ça doit être difficilement supportable notamment au niveau des muscles qui deviennent totalement inactifs.
User: @pocalyps0 - 18/10/2008 22:54:03

ce qui est certain c'est que pour le moment, on ne sais pas du tout congeler un homme. et ceux qui s'imaginent qu'en étant congelé aujourd'hui pourront être réveillé dans un lointain futur se foutent le doigt dans l'oeil bien profond. car le problème viens de base du procédé de congélation, pas celui de réanimation. en congelant un organisme majoritairement composé d'eau, on entraîne une cristallisation du liquide, et cette cristallisation détruit la totalité des cellules de l’organisme. Au final, une fois congelé on a plus rien d’un humain. On est juste une bouillie qui a la forme d’un humain. Par contre on peut imaginer un procédé médicamenteux, qui associé a un environnement à température basse pourrait ralentir considérablement notre rythme biologique pendant un temps choisit. Ou mieux, avec une bonne grosse maîtrise de la physique quantique, on peut imaginer des caissons dans lesquels le temps ne s’écoule pas à la même vitesse que dans le reste du vaisseau. D’ailleurs, ça me fait penser à un point important des film auquel je n’avais jamais pensé avant : la loi de la relativité ! vous connaissez tous cette histoire de l’astronaute qui part en mission pour 6 ans et qui à son retour trouve sa femme qui en a vieillit de 20 ! >> Quand on nous dit que Ripley à passé 57 ans à dériver dans l’espace. Il ne faut pas oublier qu’il s’agit de temps terrestre. Mais on sais que plus un corps se déplace vite, et plus le temps qui s’écoule de son point de vue est ralentit. En gros oui depuis la terre Ripley à été absente 57 ans. Mais si ça se trouve elle et son vaisseau n’ont dérivé que 8 ans dans l’espace, enfin je veux dire qu’il n’ont subit un vieillissement que de 8 ans quand sur terre 57 se sont écoulés. Hum je sais pas si je suis clair :P
User: ornicar - 18/10/2008 23:47:09

Oui exactement, la physique quantique c'est une bonne idée, je suis en train de l'étudier. C'est vrai que c'est possible, si le temps dans les cryogéniseurs est plus "lent" que dans le reste de l'univers ou du vaisseau. Je vais me renseigner sur ce point, je vous informe sous peu. :)
User: @pocalyps0 - 19/10/2008 00:12:40

Si ornicar, tu es clair ! et c'est même drolement intéressant tout ça. Mais alors il faut faire la différence entre dérive et voyage dans l'espace (surtout en ce qui concerne le Narcissus). Les vaisseaux spatiaux dans la Saga Alien se deplacent par sauts spatio-temporels. Pour le délire sciencefictionnesque, les tours de fusion du Nostromo -on les aperçoit quelques secondes quand Ripley enclenche le programme d'audestruction- produisent assez d'énergie pour déformer l'espace temps et le courber. Le vaisseau se déplace alors instantanément entre deux endroits distants dans la galaxie. C'est parfois nommé FTL Jump (Saut spatio temporel "faster than light")... La relative lenteur du Nostromo entre la Terre et Thédus pourrait alors s'expliquer par le fait qu'une vitesse trop importante aurait des effets desastreux sur la relativité du temps, donc le problème posé par ornicar. Ensuite, reste à savoir si le Narcissus se déplace de cette manière, ou s'il a simplement dérivé dans l'espace entre Alien et Aliens. Ensuite pour en revenir à la cryogénisation, ça n'est pas quelque chose d'irréaliste. Il y a des grenouilles qui font ça très bien en remplaçant l'eau de leur corps par un composé à base de glucose. Elles restent congelé des mois durants sans mourrir. Faut savoir que l'eau est un des seuls liquide à augmenter de volume lorsqu'il gèle. D'ôù l'intérêt de le remplacer si on ne veut pas faire exploser les cellules... [quote:def34a4bb5="Bamo"]J'ai le droit d'avoir un coup de batte en pleine poire ! [/quote:def34a4bb5] Un coup de tatane oui !! :mrgreen:
User: Canopus - 19/10/2008 00:20:55

[b:6a267578ce]En ce qui concerne la cryogénisation, moi je pense qu'ils utilisent un procédé visant a ralentir les molécules puis a les figer pour ne pas qu'elles ne vieillissent ou se détériorent!! (le pouvoir de Piper dans Charmed m'a inspiré)[/b:6a267578ce]
User: Senshi-Kawai - 19/10/2008 02:32:45

Ca me démangeait de créer un topic là-dessus... mais on l'a fait avant moi! :mrgreen: Vraiment intéressant tout ça! :D ((Suis-je bête? Mais bien sûr! 57 ans du point de vue de la compagnie, restée le c** sur Terre. :arrow: Mais de part la théorie des jumeaux, on peut très bien envisager que Ripley ne soit restée que... 3 ans disons... Quand à la distorsion spatio-temporelle, je me doutais bien que c'était ça! :D Par contre... ce n'est pas comme dans Star Wars... ils ne doivent pas mettre la ceinture et subir une accélération... en voyant des étoiles former des lignes droites...)) Quand à la cryogénisation, je n'ai pas trop envie d'y croire, je trouve ça plutôt inquiétant que de conserver des gens comme ça au froid. Le coup de remplacer le sang par une solution de sucre est plausible : cela a été testé sur des animaux... et les expérimentations sur des hommes vont commencer dans des années -je suis sûr que c'est le gouvernement américain qui a autorisé cela :twisted: -, je l'avais lu dans un article d'un magazine de sciences. Cela peut marcher, on mettrait ainsi des personnes en coma pour les réveiller longtemps après. Plausible... mais sacrément flippant et dangereux !!! :shock: Quand à ce truc de physique quantique, c'est particulièrement intéressant. :wink:
User: Dwayne Hicks30 - 19/10/2008 10:09:23

[quote:cf3b2892ab="ornicar"] Mais on sais que plus un corps se déplace vite, et plus le temps qui s’écoule de son point de vue est ralentit. En gros oui depuis la terre Ripley à été absente 57 ans. Mais si ça se trouve elle et son vaisseau n’ont dérivé que 8 ans dans l’espace, enfin je veux dire qu’il n’ont subit un vieillissement que de 8 ans quand sur terre 57 se sont écoulés. Hum je sais pas si je suis clair :P[/quote:cf3b2892ab] Ca voudrait donc dire qu'un corps absolument froid, donc qui ne bouge pas, serait temporellement accéléré indéfiniment, donc que pour lui le temps n'existerait plus, et qu'il serait partout là où il pourrait être? C'est pas ça le principe du condensat de Bose-Einstein?
User: Ubbo Sathla - 19/10/2008 11:33:53

Einstein nous apprend, non pas que le temps ne s'écoule plus, mais que plus un corps se déplace rapidement, plus pour lui le temps s'écoule lentement. Etant donné que rien n'est censé dépassé la vitesse de la lumière soit 299 792 458 m/s, si cela se produit, il y a de fortes chances pour qu'à ce moment là, il y ai une perturbation spatio-temporelle. En gros, grâce à cela, on ne serait pas obligé de se cryogéniser si notre vitesse nous permet de d'étendre le temps, de le ralentir.
User: @pocalyps0 - 19/10/2008 20:53:47

Dans aucun cas on ne peut dépasser la vitesse de la lumière. Le seul moyen de se déplacer très rapidement, c'est la distorsion espace temps, entre un point et un autre. En particulier, les corps de densité infinis (les trous noirs pour faire simple) sont supposés pouvoir créer ce genre de phénomènes... C'est cette hypothèse là qu'exploitent pas mal d'histoires de science fiction. Pour Alien, c'est dans le même style.
User: Canopus - 19/10/2008 21:06:39

Oui, il y a une théorie (de Hawking il me semble) selon laquelle deux trois noirs seraient reliés entre eux. On pourrais ainsi passer par un et ressortir par le second.
User: @pocalyps0 - 19/10/2008 21:08:06

Il est aussi démontrer que plus un corps se déplace rapidement, plus ses fonctions vitales ralentissent comme le battement du coeur ou même la parole. Bien que cela n'est pas ressentit par ce corps. Tout ce contracte dans la direction du mouvement. Pour un déplacement proche de celui de la lumière, un équipage rentrant sur terre après un voyage d'un an aurait vieillit d'un an alors que leurs camarades restés sur terre aurait vieillit de 20 ans.
User: @pocalyps0 - 19/10/2008 21:25:47

Comme dans Rencontres du 3° type ou bien la série les 4400. :wink:
User: Dwayne Hicks30 - 19/10/2008 22:02:04

Pour en revenir au principe de cryogénisation, cela se fait couramment au labo...mais pour des organismes unicellulaires comme les bactéries ou les levures. On remplace l'eau qui est à l'intérieur des cellules par du glycérol, afin d'éviter la formation de cristaux de glace lors de la congélation/décongélation. Puis on diminue graduellement la température, d'abord sur glace, puis à - 20°C, puis à - 70° C, et enfin dans l'azote liquide. Seulement voilà...une bactérie ou une levure, c'est un organisme unicellulaire, et non un édifice complexe comme un corps humain. De plus, même si le processus de congélation au glycérol enpêche la destruction des membranes cellulaires lors de la décongélation...le taux de mortalité lors de la remise en culture est de plus de 90%, cette substance ayant quand même un certain degré de toxicité. Pour une bactérie c'est pas grave, car il suffit d'une seule cellule viable pour que tout reprenne et se multiplie. Pour un être humain...ce serait évidemment une bouillie d'organes internes à majorité foutus. Mais peut-être que dans l'avenir on pourra imaginer un fluide de cryogénisation n'ayant pas ces désavantages, ainsi bien sûr que la manière de re-remplacer, au réveil du patient, cette substance par du sérum physiologique. Mais si ça se fait un jour, le réveil sera un processus lent, avec unité de dialyse à l'appui pour faire l'échange fluide cryogénique/sérum physiologique. Bref, les gens qu'on voit sortir des caissons et péter la forme en 5 minutes...c'est de la blague, quoi. :wink:
User: Vasquez - 19/10/2008 22:53:03

Je me disais bien que Dark Night allait ajouté sa touche humoristique :D Mais sinon, aurait-on vraiment besoin de se cryogéniser alors que le temps passe bien plus lentement dans un vaisseau proche de la vitesse de la lumière ?
User: @pocalyps0 - 20/10/2008 18:14:38

Oui, mais non... 8) Le Nostromo ne va pas à la vitesse de la lumière. Tout simplement parce que c'est impossible de s'en approcher... question de relativité du temps et des masses, de source d'énergie aussi. Et plus simplement, la vitesse de la lumière c'est trop lent ! 1 an et demi pour parcourir les 40 années lumière qui séparent la Terre de Thédus, ça ne peut pas se faire par une propulsion classique (quelque soit le carburant d'ailleurs). En fait le Nostromo effectuerait plusieurs sauts instantannés dans l'espace, séparés de longues périodes de dérive. Pour rebondir sur ce que dit Vasquez, je crois que la cryogénisation n'est définitivement pas le moyen employé. Je vois plutot quelque chose qui se rapproche de l'hibernation...
User: Canopus - 21/10/2008 00:39:31

En tous cas, le froid joue un rôle dans le processus puisque Brett dit "On retourne à nos bons vieux frigos" (ou qqch dans le genre, je ne me souviens plus de la VF).
User: LV-426 - 21/10/2008 10:57:42

[quote:35e29a87af="Canopus"]Oui, mais non... 8) Et plus simplement, la vitesse de la lumière c'est trop lent ! 1 an et demi pour parcourir les 40 années lumière qui séparent la Terre de Thédus, ça ne peut pas se faire par une propulsion classique (quelque soit le carburant d'ailleurs). En fait le Nostromo effectuerait plusieurs sauts instantannés dans l'espace, séparés de longues périodes de dérive.[/quote:35e29a87af] Ce que le Narcisus serait aussi incapable de faire du fait sa derive de 57ans dans le vide, sans repérage possible. [quote:35e29a87af="Canopus"]Pour rebondir sur ce que dit Vasquez, je crois que la cryogénisation n'est définitivement pas le moyen employé. Je vois plutot quelque chose qui se rapproche de l'hibernation...[/quote:35e29a87af] Pourquoi pas mais cela ne résouds pas l'affaire de la jeunesse toute gardée de Ripley dans Aliens, à moin qu'il soit prouvé que l'hibernation puisse conserver un corps :?
User: madzo - 21/10/2008 17:17:50

[quote:a08c01b74e="LV-426"]En tous cas, le froid joue un rôle dans le processus puisque Brett dit "On retourne à nos bons vieux frigos" (ou qqch dans le genre, je ne me souviens plus de la VF).[/quote:a08c01b74e] Exact. C'est bien ce qu'il dit. En anglais: "back to the good ol'freezerinos".
User: Vasquez - 21/10/2008 17:22:01

[quote:f97bb7c714="Canopus"]Oui, mais non... 8) Le Nostromo ne va pas à la vitesse de la lumière. Tout simplement parce que c'est impossible de s'en approcher... question de relativité du temps et des masses, de source d'énergie aussi. Et plus simplement, la vitesse de la lumière c'est trop lent ! 1 an et demi pour parcourir les 40 années lumière qui séparent la Terre de Thédus, ça ne peut pas se faire par une propulsion classique (quelque soit le carburant d'ailleurs). En fait le Nostromo effectuerait plusieurs sauts instantannés dans l'espace, séparés de longues périodes de dérive. Pour rebondir sur ce que dit Vasquez, je crois que la cryogénisation n'est définitivement pas le moyen employé. Je vois plutot quelque chose qui se rapproche de l'hibernation...[/quote:f97bb7c714] yep, mais avec la théorie des trous de ver, en recourbant l'espace sur lui même pour aller d'un point à un autre sans se déplacer. c'est de voyage instantané dont on parle. et donc le besoin de "conserver" les voyageurs au frais parait encore moins utile ! d'ailleurs on ne devrais même pas les voir "voyager" dans l'espace, vue que point A et point B ne font plus qu'un. mais admettons qu'est ce qui fait qu'ils aient besoin de se cryogéniser pour faire un tel voyage. une hypothèse : les dégâts ! peut être que replier l'espace sur lui même ça fout un sacré bordel dans le voisinage. alors avant de lancer les turbines les vaisseaux sont obligés de s'éloigner des systèmes habité de départ et de destination. peut être que c'est ce parcourt "d'éloignement" qu'on voit dans les films et qui nécessitent un séjour au frigo !?
User: ornicar - 21/10/2008 17:51:01

Je pense qu'il y a des points de repérage dans l'espace que les navigateurs emploient. Une réaction opérée par la technologie Fast Than Light doit envoyer le vaisseau à un point B "correspondant" au point A où ils sont. Ce point B est un point de repérage pour les gens du système de là-bas... etc...
User: Dwayne Hicks30 - 21/10/2008 19:40:18

Je ne comprends pas bien l'histoire de l'espace replié. Je sais qu'il est possible de faire des bonds dans l'espace mais comment ?
User: @pocalyps0 - 21/10/2008 22:17:04

[quote:308954ed05="@pocalyps0"]Je ne comprends pas bien l'histoire de l'espace replié. Je sais qu'il est possible de faire des bonds dans l'espace mais comment ?[/quote:308954ed05] il faut penser l'espace en 4 dimensions pour comprendre. mais c'est chaud pour nos petits cerveaux d'humain qui n'appréhendons l'espace qu'en 3 dimensions. alors, si tu veux bien, décalons nous d'un cran. prend une feuille de papier et considère que sa surface en 2D correspond à l'espace en 3D. prend ton crayon et trace deux points éloignés l'un de l'autre sur ta feuille de papier. certain te diront que le chemin le plus court pour relier ces deux points est de tracer une ligne droite entre les deux. mais c'est pas le cas. si tu plie ta feuille de façon à ce que les deux point soient l'un sur l'autre. alors la distance a parcourir est de zéro cm. car les deux points collés ne font plus qu'un. maintenant imagine que ce qu'on fait subir aux 2D de la surface de la feuille de papier. on l'aplique aux 3D de l'espace. >> on replie l'espace sur lui même pour que deux points éloignés ne fassent plus qu'un. ben théoriquement... c'est réalisable. pour l'instant l'expérimentation n'en n'est qu'à l'échelle atomique : des scientifiques ont réussi à faire faire à un électron un bon de quelque cm !!! ça parait ridicule mais le machin a vraiment disparu d'un point pour instantanément réapparaître à un autre :shock: :shock: :shock: rien que de l'écrire j'ai mon rythme cardiaque qui s'emballe :D
User: ornicar - 21/10/2008 22:37:19

[quote:6dbafa243f="@pocalyps0"]Je ne comprends pas bien l'histoire de l'espace replié. Je sais qu'il est possible de faire des bonds dans l'espace mais comment ?[/quote:6dbafa243f] Imagines que notre galaxie est une feuille de papier. Tu es sur le point A. Tu veux aller sur le point B à l'autre bout de la feuille. Tu as besoin de la Vitesse-Lumière pour y arriver... et encore cela te pendrait des années. Eh bien pour "faire comme si" tu avais fait le voyage, tu vas replier ta feuille de papier et faire fusionner tes deux points A et B. :wink: Pareil si l'univers est globulaire. Tu compresses ton ballon de beaudruche de façon à faire fusionner A et B. Sur le papier ca marche, mais sinon à part une énorme réaction analogue à une explosion nucléaire mais en bien plus puissant... Dur à réaliser.
User: Dwayne Hicks30 - 21/10/2008 22:37:57

Dwayne Hicks30 >> héhé, on dit la même chose, avec le même exemple en même temps :D
User: ornicar - 21/10/2008 22:47:10

[quote:05baa9c077="ornicar"]Dwayne Hicks30 >> héhé, on dit la même chose, avec le même exemple en même temps :D[/quote:05baa9c077] Ca arrive tout le temps... :lol:
User: Dwayne Hicks30 - 21/10/2008 22:49:07

Ornicar, si tu as la référence de ton exemple avec l'électron, ça m'interesse bien.. un lien, quelque chose... Google n'a pas été mon ami sur ce coup là.
User: Canopus - 21/10/2008 23:20:22

[quote:1cbf176cf7="Canopus"]Ornicar, si tu as la référence de ton exemple avec l'électron, ça m'interesse bien.. un lien, quelque chose... Google n'a pas été mon ami sur ce coup là.[/quote:1cbf176cf7] arg je sais plus de quand ça date... c'était carrément passé aux info de 20h il y a un ou deux ans... je vais chercher. edit >> zut j'arrive pas à retrouver. de ce que je me souviens : déjà l'experience à eu lieu sur terre :D ... voire même en france (mais je m'avance peut être sur ce dernier point) ensuite, les gars avaient créer une sorte de tube métallique pour recréer les condition nécessaires à l'interieur. et un électron, (si mes souvenirs sont bon) aurait été projeté d'un point à un autre à l'intérieur de leur tube. je sais c'est flou comme description mais c'était vulgarisé par un journaliste du 20h et ma mémoire étant un vrai gruyère, l'un dans l'autre il ne reste plus grand chose :? edit 2 >> bon ben en cherchant, je crois que mes souvenirs avaient embelli la chose :oops: déjà c'était pas un électron, mais un photon qui faisait le voyage, et surtout il ne s'agissait pas de "voyage instantané", mais de "téléportation" les deux notions peuvent parraitrent semblables mais dans le voyage instantanné il est pas question de perdre son intégrité phisique. contrairement à la téléportation où il est question de dématerialisation/rematerialisation. de plus la téléportation est bien plus lente car elle reste victime des contraintes de transfères d'informations (vitesse de la lumière au max) ça n'en demeur pas moins intéressent :roll: j'ai trouvé un article dessus ici : http://www.techno-science.net/?onglet=glossaire&definition=8054 le passage concernant l'expérimentation... "Expérimentations La première démonstration expérimentale de l’intrication fut effectuée à l’université d’Innsbruck (en Autriche) en 1997, par le groupe de Anton Zeilinger. Leur configuration permit de téléporter l’état quantique de polarisation à travers une table optique. Une expérience ayant eu lieu quelque temps plus tôt à Rome, par le groupe de De Martini, avait montré le principe de la téléportation, mais en impliquant seulement deux particules, au lieu de trois : une transportant l’information à téléporter, et deux particules intriquées, qui fournissent le canal quantique et doivent être indépendantes de celle transportant l’état. En 2004, un autre groupe de recherche à l’université d’Innsbruck et un groupe au NIST démontra la téléportation d’atomes : l’état quantique électronique d’un ion de Calcium fut téléporté vers un autre, l’ensemble des ions étant contenu dans un piège à ions linéaire. Le 2 juillet 2006, des physiciens à l'Université de Genève ont à nouveau réussi à réaliser une opération de téléportation quantique, en utilisant les propriétés d'intrication des photons, au sein de fibres optiques longues de 800 mètres appartenant à Swisscom."
User: ornicar - 21/10/2008 23:52:06

Le seul moyen technique plausible qu'on est (théoriquement) pour réaliser un bon FTL c'est d'utiliser l'antimatière. Le problème c'est que l'antimatière, on à réussi depuis la création du premier accélérateur à particule à en créer... moins d'un millionième de grammes. Et la condition nécessaire pour déplacer un vaisseau comme le nostromo c'est de disposer d'une ressources d'antimatières de plusieurs dizaines de kilogrammes. Après s'il existe des moyens de tricher je ne les connaît pas. Sinon certains parlent d'anomalies naturelles de l'espace temps, générés par la forte gravité de certains astres (les trous noirs seraient en quelques sorte des "vortex" stabilisés) qui se traduiraient au voisinage de certaines étoiles par de micro-failles. Dans ce cas un bon coup de réacteur nucléaire dans son voisinage et hop! Le problème c'est que l'existence de ces microfailles n'est pas prouvé et que la destination serait... totalement aléatoire et peut-être même inexistante.*Ensuite les pproblèmes liés aux Wormhole sont assez flippant: Possibilités d'anomalies temporelle (voyage dans le temps, passé ou futur, de quelques secondes à des millions d'années!) Impossibilité de prévoir les conditions théoriques du voyage (est-ce que les lois de la physique s'appliquent?) Pour en revenir à la cryo je pense que l'on ne pourra jamais se départir de longues distances de transit entre les astres d'un même système, le caractère aléatoire du saut ne faisant aucun doute: ce serait risquer de sauter alors qu'un éventuel effet "ventouse" attirerait les objets envirronants. Même en employant des réacteurs à fusion froide, la distance terre-jupiter ne serait jamais réduite à moins de six mois. Et donc la distance-temps jusqu'à l'extérieur du système prendrait plus de deux-ans. La nécessité du froid me paraît simple: le ralentissement de l'activité métabolique au niveau cellulaire, donc ralentissement extrême du facteur vieillissement et un risque minimal de décrochement organique. le problème c'est qu'aujourd'hui il serait nécessaire de faire remplacer son sang par une solution saline.
User: Lord Asaius - 22/10/2008 08:50:24

Le coup du photon téléporté j'en avais vagueent entendu parler sur France 5, dans une émission sur le réalisme des technologies de Star Trek! :D
User: Dwayne Hicks30 - 22/10/2008 13:35:27

Merci pour la documentation ornicar, j'en avais bien entendu parler également. @L. Asaius => tu vas loin ! :wink: pour les trous noirs, le problème se résume assez facilement. A l'approche de l'astre, un vaisseau, un astronaute ou une fraise des bois finira immanquablement réduit en purée bien avant de se retrouver hypothétiquement dans un autre monde. A cause de la gravité... Cela dit, le sujet est super intérressant.
User: Canopus - 22/10/2008 14:27:53

Intérréssant et flippant tant le sujet m'évoque les déboires du "Event horizon" dans le film; propulsé au cours de son premier voyage , dans une zone aléatoire de l'univers par le biais d'un trous de ver, à son retour c'est horrible :shock: ... Pour la téléportation, heum ...vous avez vu " La mouche" :wink: -Clair que la SF est une mine d'inspiration pour la communauté scientifique mais elle sait également rappelée que tout ce paye au prix fort :?
User: madzo - 22/10/2008 17:45:11

Finalement, on ne connaitra jamais vraiment les conséquences sur l'organisme d'un tel voyage, avant de l'avoir vraiment testé...
User: Podracers - 22/10/2008 18:48:33

L'éthique nous l'interdirait. Alien, à la différence de Star Trek et Star Wars, est un monde où ce mot n'existe pas, on fait ce que l'on veut avec les gens!
User: Dwayne Hicks30 - 22/10/2008 19:22:02

[quote:cbf7133e85="Podracers"]Finalement, on ne connaitra jamais vraiment les conséquences sur l'organisme d'un tel voyage, avant de l'avoir vraiment testé...[/quote:cbf7133e85] Sur un chien ou un chimpanzé ^^ comme ce qui a marqué l'histoire de la conquète spaciale. Mais au lieu de ça, il se peut que les premiers voyageurs à lointaine déstination soit des créations de l'homme (robots/ intéligence artificielle...) pour récuperer des données.
User: madzo - 22/10/2008 19:52:27

Je pense que dans le futur, des véhicules comme le Nostromo seront entièrement automatisés, auront meilleure carrure, et seront entièrement pilotés par un ordinateur. Si par exemple on veut convoiter du minerai de la Terre à Mars ou l'inverse, des ingénieurs sur les deux planètes assureront le chargement et la programmation de l'ordinateur. Mais ces vaisseaux ne seront pas habités comme dans Alien.
User: Dwayne Hicks30 - 22/10/2008 20:48:43

[quote:ef5b15c9b5="Dwayne Hicks30"]L'éthique nous l'interdirait. Alien, à la différence de Star Trek et Star Wars, est un monde où ce mot n'existe pas, on fait ce que l'on veut avec les gens![/quote:ef5b15c9b5] - dans star trek, ils pratiquent la téléportation (justement). procédé qui implique que le sujet soit zigouillé à chaque voyage pour être remplacé par une copie tellement parfaite qu'elle croira elle même avoir vécu tout ce qu'a vécu l'original. mais dans les fait, ce qu'a vécu le sujet c'est d'être entré dans une machine étrange et avoir été désintégré... fin de l'histoire... un peu bof bof niveau éthique. mais bon je te l'accorde sur ce coup là les sujets sont consentant (mais sont ils au courant ?) - dans Star Wars >> un humain est cloné pour créer une grande armée qui s'en va joyeusement faire la guerre. le pire est que tout le monde trouve ça normal, même la république :D . à la limite les séparatiste sont infiniment plus humain en envoyant sur le front des droïdes !!! ils envoient aussi des enfant faire des courses meurtrières. ils détruisent des planettes etc...
User: ornicar - 22/10/2008 20:49:25

:roll: Oui... après tout c'est plus discutable que ce que j'avancais. Cela dit, Alien les collectionne, allant même jusqu'à oublier les Droits de L'Homme : :arrow: Cryotubes, ca encore ca passe. :arrow: Trahis à leur insu par un robot, destinés à être sacrifiés. :arrow: Poursuivie pour la science, harcelée. Le pire du pire : :arrow: Clônée 8 fois, dont 7 ratés, ramenée au niveau d'un animal : "Ben quoi, on te dresse bien, toi."... Je pense que la réplique à retenir de la saga est : "Vous savez, Burke, je crois que vous êtes pire que ces créatures. Elles, elle ne se ......... [ :oops: dsl 'ai oublié] .........de pognon!"
User: Dwayne Hicks30 - 22/10/2008 20:57:14

[quote:083f2de93f="ornicar"]dans Star Wars >> un humain est cloné pour créer une grande armée qui s'en va joyeusement faire la guerre. le pire est que tout le monde trouve ça normal, même la république :D . à la limite les séparatiste sont infiniment plus humain en envoyant sur le front des droïdes !!! ils envoient aussi des enfant faire des courses meurtrières. ils détruisent des planettes etc...[/quote:083f2de93f] L'Ancienne Republique n'a pas plus de morale que le gouvernement autoritaire de Palpatine. Sur Tatooine à l'époque de La Menace Fantôme, la république ignore la bordure extérieure et l'esclavage qui s'y pratique. Le clonage dans le cas présent est, c'est vrai, totalement immoral. Obi-Wan n'est d'ailleurs pas très à l'aise avec cette question au moment de Episode II. Fin du HS :mrgreen:
User: Podracers - 22/10/2008 21:02:18

Question cynisme et abscence d'éthique, la saga Alien n'invente rien. C'est une image du monde actuelle.
User: Canopus - 22/10/2008 22:03:33

Pour rester dans l'univers Star Wars et en parlant de l'Ancienne République...que dire des sacro-saints Jedi qui prennent les enfants à leur famille dès le plus jeune âge, et les élèvent en leur interdisant tout contact ultérieur avec ladite famille. Au revoir le libre arbitre et le libre choix, bonjour l'endoctrinement et l'isolement émotionnel! De nos jours on appellerait cela une secte. :evil: Et pour revenir à l'univers d'Alien...si, l'éthique y existe. Il y a des règlements d'astro-quarantaine, des lois diverses et variées sur l'homologation d'une espèce inconnue (cf toute la lourdeur administrative qu'évoque Burke lorsqu'il tente de soudoyer Ripley). Ethique et lois existent...mais il y a comme toujours et partout, des gens qui choisissent de violer ces règles. Après tout, de grosses multinationales qui ne pensent qu'au profit et qui s'en foutent du bien-être des gens et des dangers pour l'environnement...c'est pas comme si cela n'existait que dans les oeuvres de sci-fi. :wink:
User: Vasquez - 22/10/2008 22:11:07

Je pense que l'éthique et la morale dans la saga Alien ne sont que des façades administratives pour mener à bien des objectifs peu recommandables. La companie édicte des règles qu'elle outrepasse, et n'a de comptes à rendre à personne, finalement...
User: Podracers - 22/10/2008 22:55:34

[quote:520c854a27="Podracers"]Je pense que l'éthique et la morale dans la saga Alien ne sont que des façades administratives pour mener à bien des objectifs peu recommandables. La compagnie édicte des règles qu'elle outrepasse, et n'a de comptes à rendre à personne, finalement...[/quote:520c854a27] ah je ne vois pas les choses comme ça ! :D Rypley n'est pas amorale, Dallas non plus Lambert,..etc...j'ai le sentiment que le monde d'Alien est plutôt moral de manière générale (du moins aussi moral que peut l'être un univers SF sombre et moite). mais que l'action des films met justement le doigt sur une grosse magouille bien tordue.... comment expliquer, les actions de la compagnies concernant la récupération de l'alien semble quand même choquer la plupart des protagonistes. Ripley, l'équipage du nostromo, les marins… même les repris de justice !!!... (et même les pirates de l'espace pour rez, même si là, c'est plus la compagnie qui est en cause). bref, la où je veux en venir, c'est que si ça choque tout ce beau monde, c'est bien qu'ils ont été élevé dans une société où ce genre de dérapage éthique n'est pas monnaie courante. je ne pense pas qu'on puisse attribuer à tout l'univers de la sage les "dérapages" sur lequel sont basé l'action du film.
User: ornicar - 22/10/2008 23:27:44

Moi non plus je pense qu'Alien n'invente rien. Merci Ornicar et Hicks pour vos réponses sur le repli de l'espace. Mais si cette pratique est théoriquement faisable, n'est-ce pas là une solution ? Bien que des tests soit nécessaires. Par contre, je n'ai pas compris cette histoire avec l'antimatière ? Que vient-elle faire ici ?
User: @pocalyps0 - 23/10/2008 01:01:07

[quote:5d112d3119="ornicar"] ah je ne vois pas les choses comme ça ! :D Rypley n'est pas amorale, Dallas non plus Lambert,..etc...j'ai le sentiment que le monde d'Alien est plutôt moral de manière générale (du moins aussi moral que peut l'être un univers SF sombre et moite). mais que l'action des films met justement le doigt sur une grosse magouille bien tordue.... comment expliquer, les actions de la compagnies concernant la récupération de l'alien semble quand même choquer la plupart des protagonistes. Ripley, l'équipage du nostromo, les marins… même les repris de justice !!!... (et même les pirates de l'espace pour rez, même si là, c'est plus la compagnie qui est en cause). bref, la où je veux en venir, c'est que si ça choque tout ce beau monde, c'est bien qu'ils ont été élevé dans une société où ce genre de dérapage éthique n'est pas monnaie courante. je ne pense pas qu'on puisse attribuer à tout l'univers de la sage les "dérapages" sur lequel sont basé l'action du film.[/quote:5d112d3119] Attention, je parle de la companie comme entité globable ! A la loupe, il parait évident que tous ses cadres ne sont pas au courant de tout ce qui peut se tramer "en haut". Alors certes, dans Aliens, Burke à lui tout seul symbolise tout ce que la WY a de mauvais, mais je reste dans l'idée que la companie c'est d'abord un état d'esprit malveillant, et pas simplement un seul bureaucrate vereux enfermé dans sa tour.
User: Podracers - 23/10/2008 08:33:01

[quote:fd9e7bc9ff="@pocalyps0"]Moi non plus je pense qu'Alien n'invente rien. Merci Ornicar et Hicks pour vos réponses sur le repli de l'espace. Mais si cette pratique est théoriquement faisable, n'est-ce pas là une solution ? Bien que des tests soit nécessaires. Par contre, je n'ai pas compris cette histoire avec l'antimatière ? Que vient-elle faire ici ?[/quote:fd9e7bc9ff] ben.... c'est une solution seulement si on a un jour "besoin" d'aller très loin :D pour les test.... oui c'est clair, ce genre de manipulation de l'espace-temps c'est quand même jouer avec les fondement même de notre réalité. de base, le maillage de l'espace n'est pas parfaitement rectiligne. les astres très massif (denses) créent, par leur puissance magnétique (force d'attraction) des zone de tentions sur le maillage de l’espace. les trous noirs sont souvent évoqués car ils sont les manifestations de densité les plus importantes qu'on ai put observer. imagine une toile de trampoline, pose une boulle de pétanque sur la toile. celle ci par son poids, va déformer la toile. il va se créer un puit en forme de cône avec la boule au centre. la maille de la toile se déforme, et dans le cône des points qui (avant l'intervention de la boule) était éloignés vont se retrouvé rapprochés. les astres très lourds ont sur les 3 dimensions de l'univers, le même effet que la boule de pétanque sur les deux dimensions de la toile de trampoline >> tu l'a compris c'est un début de replie de l’espace évoqué plus haut. pour arriver à ce résultat artificiellement (et donc contrôlé) il faudrait réunir une masse équivalente a des millions de fois notre planète... impensable à l'échelle humaine. mais l'antimatière étant la source d'énergie dont le rapport puissance/poids est de loin la plus grande qui soit. Elle se présente comme une solution a bien des problèmes : par exemple comme source de carburant quasiment illimité pour vaisseau (un peu comme des super sous marin nucléaires de l'espace) . Ou bien même comme source d'énergie permettant de maintenir ouvert un tunnel entre deux espace-temps :P
User: ornicar - 23/10/2008 10:21:23

Ca donne le vertige... Est-ce que ça a un lien de parenté avec la technologie imaginée dans "Contact" où Jodie Foster fait un voyage de 25h, si ma mémoire est bonne, mais qui paraît instantané aux yeux des observateurs terriens ??? Je précise que je parle du film, je n'ai pas lu le livre de Carl Sagan.
User: soloyan - 23/10/2008 12:02:47

[quote:accddce435="soloyan"]Ca donne le vertige... Est-ce que ça a un lien de parenté avec la technologie imaginée dans "Contact" où Jodie Foster fait un voyage de 25h, si ma mémoire est bonne, mais qui paraît instantané aux yeux des observateurs terriens ??? Je précise que je parle du film, je n'ai pas lu le livre de Carl Sagan.[/quote:accddce435] c'est pas clairement expliqué dans le film... mais peut être. les voyages spatiaux classiques tel qu'on les connais ont l'effet inverse : 1seconde de voyage donnerai 19h sur terre.... Mais, comme elle fait un allé et retour, en passant par une escale. elle réuni tout les facteurs du voyage dans le temps grâce aux trou de ver. le voyage instantané lui permet d'être plus rapide que la lumière et donc de retourner à son point de départ dans le passé >> quelques seconde après ce départ lui même. (en théorie il lui aurait même été possible d'arriver avant même qu'elle ne soit partit, et donc, de se rencontrer elle même. J’adore ce film. Je trouve la trame secondaire (la partie psychologique) fantastique. En seconde lecture finalement on s’aperçoit que outre d’être un film sur un premier contact avec des extra terrestres. Ça raconte avant tout l’histoire d’une petite fille qui perd son papa et qui va consacrer sa vie a essayé de le retrouver. Comment ? En écoutant les anges, puis en allant directement au ciel !!! et elle va finir par y arriver, le petite Ellie retrouve son papa. Je ne suis pourtant pas croyant, mais je trouve que l’entrelacement du discourt scientifique et religieux est mené de main de maître. j'en ai une boule dans la gorge rien que d'en parler. Et les dézooms sur l’univers me filent carrément le vertige… il est fort ce Zemeckis. "CQ... ici WK-GFO qui vous parle....CQ..."
User: ornicar - 23/10/2008 15:31:22

[quote:2c9af6e6c2="ornicar"][quote:2c9af6e6c2="@pocalyps0"]Moi non plus je pense qu'Alien n'invente rien. Merci Ornicar et Hicks pour vos réponses sur le repli de l'espace. Mais si cette pratique est théoriquement faisable, n'est-ce pas là une solution ? Bien que des tests soit nécessaires. Par contre, je n'ai pas compris cette histoire avec l'antimatière ? Que vient-elle faire ici ?[/quote:2c9af6e6c2] ben.... c'est une solution seulement si on a un jour "besoin" d'aller très loin :D pour les test.... oui c'est clair, ce genre de manipulation de l'espace-temps c'est quand même jouer avec les fondement même de notre réalité. de base, le maillage de l'espace n'est pas parfaitement rectiligne. les astres très massif (denses) créent, par leur puissance magnétique (force d'attraction) des zone de tentions sur le maillage de l’espace. les trous noirs sont souvent évoqués car ils sont les manifestations de densité les plus importantes qu'on ai put observer. imagine une toile de trampoline, pose une boulle de pétanque sur la toile. celle ci par son poids, va déformer la toile. il va se créer un puit en forme de cône avec la boule au centre. la maille de la toile se déforme, et dans le cône des points qui (avant l'intervention de la boule) était éloignés vont se retrouvé rapprochés. les astres très lourds ont sur les 3 dimensions de l'univers, le même effet que la boule de pétanque sur les deux dimensions de la toile de trampoline >> tu l'a compris c'est un début de replie de l’espace évoqué plus haut. pour arriver à ce résultat artificiellement (et donc contrôlé) il faudrait réunir une masse équivalente a des millions de fois notre planète... impensable à l'échelle humaine. mais l'antimatière étant la source d'énergie dont le rapport puissance/poids est de loin la plus grande qui soit. Elle se présente comme une solution a bien des problèmes : par exemple comme source de carburant quasiment illimité pour vaisseau (un peu comme des super sous marin nucléaires de l'espace) . Ou bien même comme source d'énergie permettant de maintenir ouvert un tunnel entre deux espace-temps :P[/quote:2c9af6e6c2] Oui c'est la nouvelle gravité par Einstein. Mais à quoi pourrait servir alors l'antimatière ? A courber l'espace ?
User: @pocalyps0 - 23/10/2008 22:59:58

[quote:64ac4d2083="@pocalyps0"]Mais à quoi pourrait servir alors l'antimatière ? A courber l'espace ?[/quote:64ac4d2083] A produire une quantité énorme d’énergie. http://fr.wikipedia.org/wiki/Antimati%C3%A8re
User: Dillon - 23/10/2008 23:19:56

C'est donc avec ça que l'on pourrait courber l'espace c'est bien ça ? En tout cas merci pour toutes vos indications !
User: @pocalyps0 - 23/10/2008 23:26:23

[quote:de47d0c902="@pocalyps0"]C'est donc avec ça que l'on pourrait courber l'espace c'est bien ça ? [/quote:de47d0c902] Pas forcément. Mais du moins, grâce a l’anti-matière, on pourrait stocker assez d’énergie dans un réservoir occupant un espace (et ayant un poids) raisonnable pour envisager qu’un vaisseau puisse parcourir disons des centaines d’années lumière sans devoir ravitailler ce qui serait déjà un grand pas en avant par rapport à nos capacités actuelles. Ps. : Récemment nous avons déjà fait un pas en avant grâce à une initiative européenne en utilisant une sonde à propulsion ionique.
User: Dillon - 23/10/2008 23:45:07

D'après Wikipédia, on ne parvient pas à "repérer" l'antimatière malheureusement.
User: @pocalyps0 - 23/10/2008 23:49:22

[quote:a55cc3f48d="@pocalyps0"]D'après Wikipédia, on ne parvient pas à "repérer" l'antimatière malheureusement.[/quote:a55cc3f48d] Le but n’est pas de la "repérer" mais plutôt de la "créer" ce qui est très difficile à l’heure actuelle je te le concède mais pas impossible...
User: Dillon - 23/10/2008 23:55:49

Comment pourrait-on la créer ? Même si c'était possible, on n'en tirerait qu'une infime partie je pense.
User: @pocalyps0 - 24/10/2008 00:03:21

[quote:48c23f6640="@pocalyps0"]Comment pourrait-on la créer ? Même si c'était possible, on n'en tirerait qu'une infime partie je pense.[/quote:48c23f6640] Nous en avons déjà créé… en très infime quantité. Mais qui sais ce que l’avenir nous réserve et ce que la science découvrira ? Nous en saurons déjà plus lorsque le nouvel accélérateur de particules du CERN sera à 100% opérationnel.
User: Dillon - 24/10/2008 00:13:54

Le voyage dans l'espace deviendra alors possible et oops, nous tomberons sur une planète avec une ancienne relique qui va déclenché une grosse infestation alien! (non je n'est pas trop joué à un certain jeu qui est récemment sorti! ! ! )
User: Dark Knight - 24/10/2008 01:35:18

Et puis une fois créée, l'antimatière est difficile à stocker, puisqu'elle ne doit pas entrer en contact avec la matière. Et la matière c'est tout. C'est donc pas pour demain...
User: Canopus - 24/10/2008 12:47:22

En gros il faut attendre 2 647 739 années avant que l'homme puisse sortir de son système solaire. Tout cela me désespère...
User: @pocalyps0 - 24/10/2008 19:13:56

[quote:1a8206a6af="Canopus"]Et puis une fois créée, l'antimatière est difficile à stocker, puisqu'elle ne doit pas entrer en contact avec la matière. Et la matière c'est tout. C'est donc pas pour demain...[/quote:1a8206a6af] Sauf si un scientifique malin crée un "vide" autour, pour eviter tout interraction avec la matière pitête :? ?
User: madzo - 24/10/2008 19:41:56

Oui, il faudrait essayer de recréer le vide de l'espace alors.
User: @pocalyps0 - 24/10/2008 20:07:46

La solution c'est de charger l'antimatière (des anti atomes chargés + ou -) et de la confiner à l'aide de champs magnétiques dans une enceinte sous vide. C'est ce que l'on fait dans le réacteur à fusion ITER. On isole la matière en fusion en la faisant "léviter" sous vide. Sauf que dans le cas de l'antimatière, si les pompes à vide ou les électroaimants tombent en rade... adios muchachos
User: Canopus - 24/10/2008 21:06:34

[quote:2723b0e7d8="Canopus"]La solution c'est de charger l'antimatière (des anti atomes chargés + ou -) et de la confiner à l'aide de champs magnétiques dans une enceinte sous vide. C'est ce que l'on fait dans le réacteur à fusion ITER. On isole la matière en fusion en la faisant "léviter" sous vide. Sauf que dans le cas de l'antimatière, si les pompes à vide ou les électroaimants tombent en rade... adios muchachos[/quote:2723b0e7d8] Adios Muchachos, c'est à dire ? Ca doit être jolie en tout cas...
User: @pocalyps0 - 24/10/2008 21:40:04

C'est à dire que la matière s'annihile avec l'antimatière en dégageant de l'énergie. En fait, la masse des deux particules disparait complètement pour former de l'énergie pure. Avec moins de 500 grammes d'antimatière, tu obtiens une explosion similaire à celle du processeur à la fin d'Aliens. D'où l'intérêt de la conserver... efficacement !
User: Canopus - 25/10/2008 02:38:12

d'ou de multpiles délires sur les incidents d'accélérateurs de particules et la polémiquue à l'ouverture de l'experimentation en septembre
User: Lord Asaius - 25/10/2008 13:48:09

Oui, si ça fait boom, on fera parti des premiers à s'en rendre compte^^. Mais après tout, à chaque découverte scientifique a ses inconveinients et il est dans la nature humaine d'assouvir sa curiosité au prix même du danger, c'est ça qui permit l'ascension de la civilisation humaine.
User: madzo - 25/10/2008 21:29:56

[quote:361bd22c79="madzo"]Oui, si ça fait boom, on fera parti des premiers à s'en rendre compte^^. Mais après tout, à chaque découverte scientifique a ses inconveinients et il est dans la nature humaine d'assouvir sa curiosité au prix même du danger, c'est ça qui permit l'ascension de la civilisation humaine.[/quote:361bd22c79] Exactement. Mais de quelle puissance pourra être l'explosion ?
User: @pocalyps0 - 26/10/2008 11:04:04

Tout ça c'est de la théorie, mais mieux vaut envisager les inconvénients de telles manipulations pour prendre toutes les dispositions de sécurités.
User: madzo - 26/10/2008 11:12:01

Oui, je sais que l'accélérateur de particules et situé 100 mètres sous terre pour ces éventuels inconvénients.
User: @pocalyps0 - 26/10/2008 11:21:42

Le LHC n'a rien de dangereux. Il se contente de créer des collisions entre protons à très haute vitesse. Un phénomène comme celui là dégage à peu près autant d'énergie qu'un moustique qui se paye un mur. Et si le LHC est enterré si profondément, c'est pour éviter les intéractions avec les particules de haute énergie qui arrivent sur Terre (il me semble, à confirmer). Don't panic !! :wink:
User: Canopus - 26/10/2008 11:46:03

[quote:f27641a29d="Canopus"]Le LHC n'a rien de dangereux. Il se contente de créer des collisions entre protons à très haute vitesse. Un phénomène comme celui là dégage à peu près autant d'énergie qu'un moustique qui se paye un mur. Et si le LHC est enterré si profondément, c'est pour éviter les intéractions avec les particules de haute énergie qui arrivent sur Terre (il me semble, à confirmer). Don't panic !! :wink:[/quote:f27641a29d] Ah ok. Alors dans Alien on ne sait pas précisément comment les vaisseaux voyagent ?
User: @pocalyps0 - 27/10/2008 10:39:01

[quote:8cdad9a5fe="@pocalyps0"][quote:8cdad9a5fe="Canopus"]Le LHC n'a rien de dangereux. Il se contente de créer des collisions entre protons à très haute vitesse. Un phénomène comme celui là dégage à peu près autant d'énergie qu'un moustique qui se paye un mur. Et si le LHC est enterré si profondément, c'est pour éviter les intéractions avec les particules de haute énergie qui arrivent sur Terre (il me semble, à confirmer). Don't panic !! :wink:[/quote:8cdad9a5fe] Ah ok. Alors dans Alien on ne sait pas précisément comment les vaisseaux voyagent ?[/quote:8cdad9a5fe] non. enfin de ce qu'on nous montre des film, on peut déduire qu'il s'agit de bonne vieille SF plus trop crédible où les équipages sont congelés pour supporter de long voyages dans de bon vieux vaisseaux à poussée mécanique (gros stock de kérosène). avec des icohérence spatio-temporelles bien grasses (genre Newt qu'a pas vieillit, donc voyage très court). point barre. après les spéculation qu'on peut faire derrière servent juste à rendre la choses plus crédibles grâce à une vulgarisation scientifique de plus en plus démocratisée.... bref on essaie juste de recoller les morceaux sans entrer en contradiction avec les images qui nous sont montrées. :D
User: ornicar - 27/10/2008 10:56:28

[quote:6f5ab1346c="@pocalyps0"] Alors dans Alien on ne sait pas précisément comment les vaisseaux voyagent ?[/quote:6f5ab1346c] En tout cas, à moins que j'aie oublié un détail, ce n'est mentionné nulle part, ni dans les films, ni dans les novélisations.
User: Vasquez - 27/10/2008 10:58:16

Il y a une très brève allusion dans la nouvelle du 8ème Passager. C'est un paragraphe où Parker se ballade dans le niveau C. A. Foster parle de machines capables de distordre l'espace temps.
User: Canopus - 27/10/2008 11:50:12

Ah, merci de cette correction. Je ne me souvenais pas de ce passage. Donc il semblerait qu'il ne s'agisse pas de technologie FTL, mais bien de distordre/replier l'espace.
User: Vasquez - 27/10/2008 12:09:32

Voilà, il y a au moins cette forme de réalisme vis à vis de la science. La vitesse de la lumière reste indépassable, donc on contourne le problème de cette façon. Le vaisseau ne se déplace pas physiquement plus vite que la lumière, mais le rapport distance / temps donne une vitesse supérieure. En cela, ces distorsions sont appelées sauts FTL. Cela dit, je ne suis pas un grand spécialiste de la SF, donc je n'affirme rien quant au jargon à employer ! :wink:
User: Canopus - 27/10/2008 13:24:33

[quote:685a8d4ab2="Canopus"]Il y a une très brève allusion dans la nouvelle du 8ème Passager. C'est un paragraphe où Parker se ballade dans le niveau C. A. Foster parle de machines capables de distordre l'espace temps.[/quote:685a8d4ab2] Franchement c'est obligé. Le système Zeta 2 Reticuli sans la dsitorsion spatio-temporelle il doit falloir plusieurs dizaines d'années pour y parvenir. Pour contourner cela, on fait comme Einstein pensait faire. :wink: Par contre, cela implique une scène à la Star Wars, genre : "Attention, on passe en hyperespace..." Et là secousse... les étoiles deviennent des droites parfaites... puis le blackout aboslu!
User: Dwayne Hicks30 - 27/10/2008 15:17:16

On peut conclure que les vaisseaux se déplacent donc grâce à la distorsion spatio-temporelle, c'est bien cela ?
User: @pocalyps0 - 31/10/2008 19:47:22

Ou tout au moins, grâce à des réacteurs capables de générer une distorsion spatio-temporelle. Réacteurs dont le principe et le fonctionnement technique restent du domaine de l'inconnu...à moins que quelqu'un super calé en physique n'ait une théorie...
User: Vasquez - 31/10/2008 22:07:49

Ouais... y aurait-il un ingénieur en physique ? :D ¨Perso, je suis en Première S et cela me plairait de travailler dans les distorsions spatio-temporelles plus tard ! :D :D Enfin j'ai autre chose en tête aussi... :wink:
User: Dwayne Hicks30 - 31/10/2008 22:17:59

[quote:4effb044b7="Dwayne Hicks30"]Le système Zeta 2 Reticuli sans la dsitorsion spatio-temporelle il doit falloir plusieurs dizaines d'années pour y parvenir. [/quote:4effb044b7] Pour être précis, à la vitesse de la lumière : Terre-Thédus = 59 ans Terre-Zeta2 = 39 ans Thédus--Zeta2 = 21 ans Ce qui nous donne respectivement, converti à la vitesse des objets de fabrication humaine les plus rapides volant à ce jour (les sondes Voyager - 20 km/seconde) 885.000 ans 585.000 ans 315.000 ans Faut pas être préssé ! :mrgreen:
User: LV-426 - 01/11/2008 10:11:08

^^ Tu sais, c'est pas impossible. Quand j'avais une 20aine d'années j'étais loin d'imaginer que je me baladerais un jour avec un téléphone dans ma poche et que j'écrirais des lettres instantanées à des gens via ordinateur... :lol:
User: Vasquez - 01/11/2008 10:11:47

Mais alors 'y a un truc qui me chiffonne dans tout ça, j'ai peut-être pas tout pigé, auquel cas excusez moi d'avance, l'astrophysique et moi ca fait 5 :mrgreen: Ripley dérive dans l'espace pendant 57 ans... ca devrait pas la traumatiser à ce point si ? Ou alors, si on parle de distorsion de l'espace temps, ca prendrait moins de temps encore ?
User: Podracers - 01/11/2008 10:29:43

Bon, pour résumer... Le Nostromo dispose d'une propulsion classique (thermonucléaire), ce qui lui permet de tracter la raffinerie, d'atterir sur LV4, de se déplacer comme n'importe quel engin volant. Les réacteurs à fusion peuvent aussi être mis à profit pour produire de grandes quantité d'énergie nécessaires aux distorsions. [explication pseudo scientifique] Les distorsions et les courbures de l'espace temps sont créées classiquement par des objets de très grandes masses (trous noirs, pulsars...). Notre vieux Albert a dit que l'énergie était équivalente à la masse. Par un mécanisme que je suis bien incapable de décrire, le Nostromo se sert de l'énergie produite par ses moteurs pour distordre l'espace temps et se déplacer instantanément à un autre point de l'univers. En quelque sorte, il s'agit d'un déplacement instantané. Les effets de la relativité du temps (les gens qui vieillissent moins vite dans les vaisseaux que sur Terre) se font sentir lorsque la vitesse du vaisseau tend à s'approcher de celle de la lumière, ce que le Nostromo est incapable de faire. C'est tellement plus simple de se téléporter ! [/explication] Donc je pense que les 57 ans dans le Narcissus correspondent à 57 ans sur Terre, tout comme l'année et demi de trajet Terre-Thédus correspond à la même durée sur les planètes comme sur les vaisseaux.
User: Canopus - 01/11/2008 13:45:38

La mission du Nostromo est prévue pour durer au maximum 3 ans, (aller et retour, à une vitesse de croisière plus rapide que la lumière et estimée à 10 parsecs/an). C'est une chose que de quitter sa famille en pensant la revoir 3 ans plus tard (3 années que le voyageur ne sentira guère passer). C'en est une autre que de revenir 57 ans plus tard et d'apprendre que ses proches ont disparu entretemps. EDIT : Le message ci-dessus était destiné à Podracers. Je n'avais pas vu que Cano avait répondu entretemps.
User: LV-426 - 01/11/2008 13:54:09

Je me disais en voyant Aliens, mais même après 57 ans l'ordianteur du Narcissius il marche encore? :mrgreen: J'avais en fait zappé totalement le principe des Jumeaux. :wink: Par contre, je ne comprends toujours pas comment avoisiner la vitesse-lumière peut changer le temps... :?
User: Dwayne Hicks30 - 01/11/2008 17:01:45

La vitesse de la lumière est une constante pour les corps physiques massifs, mais (environ 300 000 km/s) mais en réalité le voyage est instantané à cette vitesse pour l'objet qui voyage. Ce que nous, objets plutôt "fixe" prend des années à nous parvenir, mais un photon d'une étoile lointaine, quelle que soit la distance à parcourir la parcour instantannément. Le seul problème dans ce constat c'est qu'un objet massif ne peut "qu'avoisiner" cette vitesse, et donc au lieu d'un voyage instantanné le voyage est très court. Mais les gens qui assisteraient au décollage, disons d'une capsule à destination de betelgeuse, ne veraient jamais redescendre l'équipage au retour. Probablement même que sur terre l'espèce humaine se serait éteinte entre temps. Les voyageurs eux, en admettant qu'ills flirtent avec la vitesse de la lumière, devraient dans le pire des caas sentir passer deux ou trois années de vol.
User: Lord Asaius - 03/11/2008 11:01:57

[quote:493bc9245b="Lord Asaius"] [...], mais un photon d'une étoile lointaine, quelle que soit la distance à parcourir la parcour instantannément. [...][/quote:493bc9245b]Là, je n'arrive plus à te suivre. A t'entendre, on croirait que la vitesse d'un photon est infinie. Or, à ma connaissance, elle est fixe et limitée, c'est la vitesse de la lumière et, plus largement, de tout rayonnement électromagnétique. Pour moi, un photon met bien 1 seconde pour nous parvenir de la lune, 8 minutes et quelques pour venir du soleil et 427 ans pour venir de Betelgeuse. Est-ce que j'aurais loupé quelque chose en route ?
User: LV-426 - 03/11/2008 11:51:38

À moins que je n'aie rien compris à mes cours de physique, LV-426 a raison: la vitesse d'un photon n'est en rien infinie, et est égale par définition à la vitesse luminique.
User: Vasquez - 03/11/2008 12:11:38

ohla Lord Asaius !! t'as fumé un croiseur impérial ?! :mrgreen: Sans blague, la vitesse de la lumière déjà, c'est 300 000 km/s, et ensuite : [quote:d50e911416="LV4"]un photon met bien 1 seconde pour nous parvenir de la lune, 8 minutes et quelques pour venir du soleil et 427 ans pour venir de Betelgeuse. [/quote:d50e911416] Albert a dû avoir un tic nerveux dans sa tombe !
User: Canopus - 03/11/2008 13:57:34

Distance Terre-Lune = 384 000 km en approximation Vitesse-Lumière = 300 000 km/s V = d/t donc comme t = d/V t = 384 / 300 t = 1,28 seconde à peu près et pour 8 minutes en fait c'est 8 minutes 20 secondes, y a qu'à refaire le calcul et c'est ça. :wink:
User: Dwayne Hicks30 - 03/11/2008 16:55:29

[quote:a51cd59dda="Canopus"]ohla Lord Asaius !! t'as fumé un croiseur impérial ?! :mrgreen: Sans blague, la vitesse de la lumière déjà, c'est 300 000 km/s, et ensuite : [quote:a51cd59dda="LV4"]un photon met bien 1 seconde pour nous parvenir de la lune, 8 minutes et quelques pour venir du soleil et 427 ans pour venir de Betelgeuse. [/quote:a51cd59dda] Albert a dû avoir un tic nerveux dans sa tombe ![/quote:a51cd59dda] Oulah... Ya des amateurs de Star Wars Déconne dans le coin... :D La vitesse d'un photon est bien définie, c'est la vitesse de la lumière. Pour corriger Lord Asaius, elle est de 300 000 KM/s est non 300 000 000 km/s. Pour conclure il ne nous reste plus que de pouvoir créer des machines permettant de courber l'espace temps. N'est-ce pas ? Tout comme Dwayne Hicks30, je suis en première S et j'aimerais aussi travailler sur des problème comme celui là.
User: @pocalyps0 - 03/11/2008 22:47:12

Bosser sur l'espace temps, ça peut être intérressant, mais c'est franchement théorique et ça sera probablement appliqué aux objets stellaires. Et puis c'est bac +8 minimum, si t 'es un crack en maths, en physique et que t'aime les études... why not !! [color=red:3c66399f50][b:3c66399f50]=> retour à l'hypersommeil[/b:3c66399f50][/color:3c66399f50]
User: Canopus - 04/11/2008 01:31:25

Il n'y a que l'observateur qui décèle une durée dans la distance parcourue par l'objet allant à la vitesse de la lumière, l'objet lui même "semble" se déplacer instantanément, et si c'est un être conscient il se rend bie compte que le temps ne s'écoule presque pas entre départ et arrivé (du moins pour lui) Quand à la vitesse luminique elle est calqué sur celle du photon dans le vide et pas l'inverse (comment on aurait pu pondre un truc pareil sinon o_O) Encore désolé pour mon erreur, j'avais fait une rapide transposition en Km/H en fait...
User: Lord Asaius - 04/11/2008 09:41:12

[quote:4e3b018aaa="Canopus"]Bosser sur l'espace temps, ça peut être intérressant, mais c'est franchement théorique et ça sera probablement appliqué aux objets stellaires. Et puis c'est bac +8 minimum, si t 'es un crack en maths, en physique et que t'aime les études... why not !! [color=red:4e3b018aaa][b:4e3b018aaa]=> retour à l'hypersommeil[/b:4e3b018aaa][/color:4e3b018aaa][/quote:4e3b018aaa] C'est du Bac + 8 ?
User: @pocalyps0 - 09/11/2008 21:39:31

ben c'est de la recherche scientifique. Pour bosser dans une unité de recherche, faut un doctorat. Enfin le mieux est que tu te renseignes par toi même dans une fac ; je peux dire des bétises.
User: Canopus - 09/11/2008 23:43:04

Merci Canopus ! Et ben on peut dire que ce topic a été très "informatif" et remplit de connaissances ! Quelle conclusion en tire-t-on ?
User: @pocalyps0 - 16/11/2008 16:19:56

[quote:44b3fd8b3e="Canopus"]ben c'est de la recherche scientifique. Pour bosser dans une unité de recherche, faut un doctorat. Enfin le mieux est que tu te renseignes par toi même dans une fac ; je peux dire des bétises.[/quote:44b3fd8b3e] Pas nécessairement: la recherche est effectivement encadrée par des gens ayant un doctorat, mais des ingénieurs, des mastères et des techniciens travaillent également dans les unités de recherche. On y trouve du BAC +3 au BAC +8.
User: Vasquez - 16/11/2008 18:45:25

Pas faux. T'as oublié les stagiaires 8) Pour éviter le HS, je propose de continuer, éventuellement, en mp avec Vasquez et/ou moi.
User: Canopus - 17/11/2008 00:34:18

Okido, si quelqu'un a des questions quant au fonctionnement d'une unité de recherche scientifique, dans le privé ou à la fac, n'hésitez pas à poser des questions. J'y ai passé la majorité de ma carrière.
User: Vasquez - 17/11/2008 14:08:14

[quote:f67c26a602="Vasquez"]Okido, si quelqu'un a des questions quant au fonctionnement d'une unité de recherche scientifique, dans le privé ou à la fac, n'hésitez pas à poser des questions. J'y ai passé la majorité de ma carrière.[/quote:f67c26a602] Merci beaucoup Vasquez :D Sinon, concernant le sujet, c'est donc par des distorsions spatio-temporelles que le Nostromo (et les autres vaisseaux) se déplacent ?
User: @pocalyps0 - 30/11/2008 21:17:28

Ben en fait logiquement oui, mais je ne sais pas si les gens qui on crées l'univers y on pensés une seule seconde en fait.
User: Lord Asaius - 01/12/2008 16:10:30

C'est obligé. Même à une vitesse extraordinaire on mettrait des dizaines d'années pour rallier les étoiles du genre Zeta 2 Reticuli... Il y a forcément un tour de passe-passe qui fait que la durée du voyage s'en retrouve très réduite.
User: Dwayne Hicks30 - 02/12/2008 22:03:17

Ok, en tout cas merci pour toutes vos réponses plus intéressantes les unes que les autres ! :)
User: @pocalyps0 - 03/12/2008 22:03:57