www.planete-alien.net | archives du forum


La Compagnie : L'autre grand ennemi de Ripley

Outre l'Alien, qu'il soit là en tant qu'individu ou en tant que ruche, le second adversaire de Ripley est la Weyland-Yutani. (selon moi honteusement recomposée en je ne sais plus quoi dans Alien 4) Elle est l'un des concepts les plus vastes de la franchise, sorte de pieuvre infâme qui s'incarne de différentes manières. Dans Alien 1, elle est d'abord une idée lointaine, une espèce d'entité impersonnelle, la "Compagnie." C'est une masse indistincte qui affrète les cargos, donne les ordres, distribue les paies. Dans la seconde partie du film, elle est incarnée par deux personnages plus concrets: Ash, le synthétique, et Maman, l'IA du Nostromo. Dans une lecture psychanalytique où l'Alien représente le ça, les pulsions destructrices surgies de nous-mêmes; et le Nostromo le psychisme, ou une espèce de temple de l'inconscient et de la nature humaine, Ash et Maman représentent pour leur part le surmoi, mais dans une forme de rationalité implacable et de pragmatisme tellement exacerbé qu'elle en devient aussi redoutable que la pulsion. Dans Aliens le retour, la Compagnie devient beaucoup plus proche et tangible. Même si toujours aussi terrible, elle perd de sa superbe pour devenir plus médiocre. Comme le dit Ripley, la noblesse des Xénomorphes par rapport à eux, c'est que ces derniers ne s'entretuent pas pour obtenir le plus gros paquet de fric. La W-Yutani se dévoile alors telle qu'elle est, avec son lot de PDG obtus et corrompus, et de personnalités minables qui cachent bien leur jeu par le fait qu'elles soient tout simplement Humaines... (Carter Burke) La phrase de la "parole d'honneur" est là pour découvrir le fait que la W-Yutani n'en a effectivement pas. Ni de parole, ni d'honneur. Pas étonnant, puisqu'elle est l'avatar absolu d'une sorte de capitalisme débridé, pour lequel ne compte en finalité que la rentrée du pognon, à tout prix. (c'est le cas de le dire) D'où l'obsession de la Compagnie pour une créature qu'elle pense être une mine d'or pour former de nouveaux alliages, dissolvants, armements biologiques... etc. Alien 3 présente pour la première fois des Humains opposants à Ripley qui ne sont pas liés à la Compagnie: les violeurs. Mais il renforce également le trait que donnait Alien 2 à la Weyland, avec des personnages identifiables. Toutefois, ceux-ci sont glaciaux, directs, compétents, silencieux. En cela, il sont un peu le pendant des marines du 2, en plus "bad" (peut-même de l'Alien, quelque part) et moins de Burke et des gros bonnets du pseudo tribunal, qui passaient leur temps à cabotiner, l'ouvrir pour rien, et afficher leur bassesse. C'est pourquoi je trouve qu'Alien 3 offre un peu le juste milieu entre la terrifiante Compagnie du 1, cette sorte de Léviathan presque légendaire, et la bande de gras du bide le pognon plein les poches du 2. Avec le 3, elle n'est pas revenue à son statut impersonnel, mais ses représentants sont effrayants de puissance, de compétence, d'obscurité "sublime" à la manière du huitième passager. Mais Alien 3 présente aussi, par le biais de Aaron "65", le visage du gars à la base, qui est là pour payer son loyer et qui ne fait que suivre le mouvement, entre naïveté et obligation, sans être réellement coupable de quelque chose. Du reste, la possibilité que Bishop 2 soit lui aussi androïde, contrairement à ce qu'il avait prétendu, (rapport au coup de masse et à l'oreille arrachée) sonnerait comme une continuité de la parole d'honneur de Burke, et comme une sentence définitive sur le fait que la Weyland-Yutani porte irrémédiablement la duperie et la médiocrité en elle... On note deux façons, au sein de la Compagnie, d'appréhender l'Alien: (hormis Aaron qui n'a pas dit ce qu'il en pensait réellement, hormis que c'est une saloperie) -La fascination "authentique" des personnalités scientifiques (Ash, Michael Bishop) pour un être jugé parfait et admirable. -La convoitise vénale pour, par exemple, Carter Burke, qui fantasme sur tous les moyens possibles et imaginables d'exploiter la créature pour devenir riche. Très concrètement, la Weyland-Yutani est un état-corporation, un groupement économique qui n'a cessé de s'accroitre jusqu'à devenir pratiquement son propre état. Elle possède des cargos spatiaux, des androïdes et des IA. Elle établie ses propres colonies sur les mondes qu'elle découvre. Elle rend des jugements, établit des bagnes off-world pour criminels endurcis dont ses propres gardiens sont chargés, et sacrifie des êtres Humains si nécessaire. Enfin, elle possède même son service de sécurité privé. (Des agents basiques comme Aaron, ou alors de véritables soldats, beaucoup plus inquiétants, tel que les masques blancs. Et n'est-ce pas là un engin de guerre de même classe que le Sulaco que je crois reconnaître dans le ciel de Fury161, à la fin de Alien 3?) Le pire, c'est que la Weyland a peut-être des homologues... Quoi qu'il en soit, elle est une force qui concurrence l'état, et pourrait même tenter de le remplacer un jour. Il ne serait pas étonnant qu'au travers des 300 mondes habités, il y ait déjà eu des escarmouches entre marines et masques blancs, surtout que ces derniers ont, on l'a vu, la gâchette facile...
User: Mat Vador - 09/12/2008 02:11:51

[quote:6dbcd7273e="Mat Vador"][...] Dans la seconde partie du film, elle est incarnée par deux personnages plus concrets: Ash, le synthétique, et Maman, l'IA du Nostromo. [...][/quote:6dbcd7273e] Juste sur ce point, en espérant qu'il n'a pas déjà été traité auparavant. (J'ai fait une recherche qui n'a rien donné). Je continue toujours à me demander quelle est la position et le statut de Maman ? Moi je pense que, contrairement à l'HAL de [i:6dbcd7273e]2001 Odissée de l'Espace[/i:6dbcd7273e], ce n'est qu'un ordinateur sans état d'âme. Ses décisions sont dictées par ceux qui l'ont programmé. Donc, je veux bien qu'elle "incarne" d'une certaine façon la Compagnie, mais je ne pense pas qu'elle "éprouve" de l'hostilité (même une hostilité "de commande") envers Ripley. Je sais que tu n'as pas dit cela mais ce passage n'était pas totalement clair et il se trouve que cette question fait partie de celles que je me suis parfois posées. Par exemple, est-ce qu'elle n'a pas raccourci très légèrement (délibéremment ?) le délai d'annulation de l'explosion ? Est-ce que la colère de Ripley envers Maman, à ce moment précis, est justifiée ou simplement le produit de son désespoir ? Bref, pour revenir sur le côté psychanalitique...... [b:6dbcd7273e]Est-ce que Maman est une salope ?[/b:6dbcd7273e] :mrgreen: J'incline à penser que non, mais je n'ai pas de certitude absolue.
User: LV-426 - 09/12/2008 11:04:28

Maman est une machine et vu l'état lamentable du Nostromo (ce vieux cargo qui me fait penser aux supertankers rouillés actuels), je ne serai pas étonné qu'elle soit quelque peu défaillante. En ce qui concerne le Compagnie, prend en parallèle Microsoft : Bill Gates est un type qui possède le monopole informatique sur la planète entière, parallèlement à ça il a racheté des chaînes de télé, de radio, des journaux, des banques... Ce mec est quasiment un état dans l'Etat. Comment en est-il arrivé là ? Pas en se faisant tout seul comme il le prétend, mais en graissant les pattes qu'il fallait, en faisant pression, chantage, fricotant avec les mafias... Pour qu'une compagnie comme la Weyland-Yutani se soit autant étendu il est évident que ses dirigeants ont dus procédés de même. La Compagnie a clairement le monopole de l'exploitation spatiale.
User: Nobuko - 09/12/2008 15:09:58

[quote:20e47ca873]Je continue toujours à me demander quelle est la position et le statut de Maman ? Moi je pense que, contrairement à l'HAL de 2001 Odissée de l'Espace, ce n'est qu'un ordinateur sans état d'âme. Ses décisions sont dictées par ceux qui l'ont programmé. Donc, je veux bien qu'elle "incarne" d'une certaine façon la Compagnie, mais je ne pense pas qu'elle "éprouve" de l'hostilité (même une hostilité "de commande") envers Ripley. [/quote:20e47ca873] Entièrement d'accord. Je me suis même demandé si Maman avait conscience de sa propre existence. [quote:20e47ca873]Par exemple, est-ce qu'elle n'a pas raccourci très légèrement (délibéremment ?) le délai d'annulation de l'explosion ? Est-ce que la colère de Ripley envers Maman, à ce moment précis, est justifiée ou simplement le produit de son désespoir ? [/quote:20e47ca873] Avant, je partais du principe que Maman avait désactivé l'option de désamorçage, et je ne comprenais pas pourquoi d'ailleurs. Mais selon Canopus c'est juste Ripley qui est revenue trop tard apparemment... faut dire que je n'avais pas chronométré^^ Pourquoi Ripley était-elle revenu couper le compte-à-rebours, déjà? [quote:20e47ca873]Bref, pour revenir sur le côté psychanalitique...... Est-ce que Maman est une salope ? J'incline à penser que non, mais je n'ai pas de certitude absolue.[/quote:20e47ca873] :mrgreen: Bonne question mais je pense que non... je crois qu'elle n'est en elle-même pas grand chose... Reste que la Compagnie s'incarne dans plein de facettes différentes... la masse impersonnelle, Ash, Maman, Carter Burke, Michael Bishop, et même Aaron 65... et je trouve cela fascinant. [quote:20e47ca873]La Compagnie a clairement le monopole de l'exploitation spatiale.[/quote:20e47ca873] Elle finira tout de même par se faire absorber^^ J'aurais bien aimé voir un affrontement entre marines et masques blancs...
User: Mat Vador - 09/12/2008 18:34:40

Tu veux voir une guerre Marines VS Weyland Yutani Task Forces " Apes Suit " ???? :mrgreen:
User: captain-bamo' - 09/12/2008 18:43:00

[quote:ed1eeea383]Je me suis même demandé si Maman avait conscience de sa propre existence[/quote:ed1eeea383] Je pense que Maman est un super ordinateur avec un logiciel de pilotage automatique amélioré, et rien de plus. Dans Alien et ses deux suites, seuls les androides possèdent une véritable intelligence artificielle, avec une conscience, des sentiments, des pensées... Maman réagit de manière froide et programmée. Pour l'autodestruction du vaisseau, elle informe Ripley que c'est trop tard. C'est tout... Il est vrai que je me pose quand même des questions pour Père, encore que.. [quote:ed1eeea383]Pourquoi Ripley était-elle revenu couper le compte-à-rebours, déjà[/quote:ed1eeea383] Pour tuer l'Alien elle même, après avoir vu ce qu'il a fait à ses compagnons ! (enfin je crois) [quote:ed1eeea383]Ash, Maman, Carter Burke, Michael Bishop, et même Aaron 65... et je trouve cela fascinant. [/quote:ed1eeea383] C'est vrai ça, il y aurait sans doute pas mal de trucs à dire sur les différents serviteurs de la WY, conscients ou non, coupables ou non...
User: Canopus - 09/12/2008 20:16:21

[quote:41cc0b3321="Canopus"] [quote:41cc0b3321]Pourquoi Ripley était-elle revenu couper le compte-à-rebours, déjà[/quote:41cc0b3321] Pour tuer l'Alien elle même, après avoir vu ce qu'il a fait à ses compagnons ! (enfin je crois) [/quote:41cc0b3321] Parce que l'alien lui barrait le passage pour atteindre la navette.
User: Nobuko - 09/12/2008 22:19:27

Oui ça semble un peu plus rationnel. Comme quoi on peut voir un film des dizaines de fois...
User: Canopus - 09/12/2008 22:54:22

Pour compléter Nobuko. Elle ne peut plus accéder à la navette. Donc elle est condamné à rester dans le Nostromo, donc si elle annule pas l'explosion, elle est morte. Je pense que tout le monde avait compris, mais c'est mieux de préciser les choses.
User: LV-426 - 10/12/2008 08:17:14

Personnellement je m'étais posé la question il y a quelques années lorsque Microsoft commençait a grossir de façon exponentiel . Si la Weyland-Yutani n'était pas une société qui avait finit part devenir tellement grande et puissante qu'elle était la seul a avoir suffisamment d'argent pour la recherche dans la conquête spatial, et une fois détaché de la terre, est devenu une sorte de gouvernement-entreprise libre de faire tout ce qu'elle voulait... Ayant peut être même part la suite éradique les différents gouvernement ce trouvant sur la terre. je sais pas si je suis très claire ! mais qu'en pensez vous ?
User: Thyphoon - 11/12/2008 15:36:08