www.planete-alien.net | archives du forum


La vraie nature des militaires de l'Auriga...

Je me suis posé la question : les soldats à bord de l'Auriga, sont-ils réellement aux ordres du gouvernement galactique? Aussi, comme à la fin de la version longue, on découvre Paris dévastée, on peut supposer que la Terre telle que nous la connaissons n'existe plus... donc que notre civilisation est complètement bouleversée. Aussi, à bord de l'Auriga, il y a des scientifiques... qui fonctionnent pour l'armée! Cela signifie que dans ce monde, la recherche est contrôlée par l'armée, qui fait appel à des pirates qui capturent des gens! Tout ce manège constitue des méthodes fascistes, où les Droits de l'Homme (la France inventeuse des DDH, dont Paris est dévastée à la fin du film) sont inconnus. L'Auriga est un ilôt d'humanité au milieu de l'espace, mais quelle humanité? Une espèce de junte militaire qui contrôle la science et achète des prisonniers vivants à des pirates... lesquels ne s'imaginaient pas le sort réservé à ces gens-là! Et voyons pire que cela : et si dans le mon de d'Alien Rez, la civilisation humaine, fuyant la Terre, était devenue un régime totalitaire méprisant la vie humaine? Utilisant des armes au nom d'un idéal dont nous ne savons pas bien la nature? PS : De plus, je trouve que le Général Pérez ressemble à certains anciens leaders des pays hispanophones... pas besoin de citer de noms, comme celui du chef de l'Espagne de 1939 à 1975...
User: Dwayne Hicks30 - 28/10/2009 17:43:52

[quote:06af3ae4f4="Dwayne Hicks30"]Cela signifie que dans ce monde, la recherche est contrôlée par l'armée, qui fait appel à des pirates qui capturent des gens! [/quote:06af3ae4f4] Des recherches illégales ! Faites dans des zones non contrôlées, comme le suggère la discussion de Elgyn avec le Général Perez. Donc qu’un groupuscule (peut-être militaire) utilise des vaisseaux militaires et un générale corrompu pour parfaire ses expériences c‘est un fait, en revanche on ne peut pas vraiment dire que ce soit l’armée qui en est responsable. C’est plus politique à mon avis, je ne sais plus si Arez fait allusion à la Weyland-Yutani ou non ?
User: Acheron - 28/10/2009 19:09:13

On ne peut vraiment être sur que d'une chose : entre la WY et cette nouvelle forme de politique 200 ans plus tard, les choses n'ont pas beaucoup changées...
User: Podracers - 28/10/2009 20:26:24

Oui Dwayne Hicks, cela me paraît évident qu'on a affaire à une bonne petite dictature maison, et que l'armée a le contrôle de labos de recherche fricotant dans des trucs n'ayant pas grand chose à voir avec les Droits de l'Homme. Perez est, je crois, bien pire qu'un certain Général espagnol. Parce qu'une organisation militaire ayant des labos "scientifiques" faisant des expériences médicales, et pour tester des armes, sur des êtres humains, j'en connais qu'une. Et c'est l'institut de recherche scientifique SS "Ahnenherbe", qui était sous la supervision directe de Himmler et de son copain moustachu. Pas cool, mais alors là pas cool du tout, ce truc. :evil:
User: Vasquez - 28/10/2009 20:58:28

Parce-que voyez-vous, ma réflexion est parti d'un truc totalement à côté de Alien. Je me demandais quel acteur pourrait jouer le rôle de Francisco Franco dans un film, qui fut dictateur de l'Espagne de 1939 à 1975, après trois ans d'une terrible guerre civile de 36 à 39, une alliance avec l'Allamagne d'Hitler et l'Italie de Mussolini. Et comme acteur, j'ai tout de suite pensé à Dan Hedaya, qui -désolé pour lui- correspond physiquement au stéréotype du dictateur sud-américain sans pitié... Et je me suis dit... et si Jeunet ou la prod l'avaient justement choisi lui pour jouer Perez pour cette raison? Parce-que le sale jeu de "la compagnie" contre laquelle Ripley se bat depuis le début de la saga, n'est-ce pas une compagnie sale, qui utilise des méthodes banannières, et Burke ne vaut pas mieux, il veut bien sacrifier 17 familles d'américains pour faire des armes biologiques. Je ne m'en était pas rendu compte plus tôt, mais la vision de Jeunet est quasi-politique, il fait le parrallèle avec les méthodes de la dictature...etc... Dès le début du film on nous annonçe la couleur : -USM Auriga, vaisseau militaire scientifique....etc... ((Dans la SF, on peut citer aussi Starship Troopers, mais ici c'est différent, l'Univers est aux mains d'une humanité apparemment riche et prospère mais fasciste, et le but d'un bon citoyen est de donner sa vie pour exterminer les "parasites aliens")) A propos des expériences sur des hommes vivants, on peut également citer le Japon dans les années 40 et ses cobayes humains, Japon allié d'Hitler et Mussolini...
User: Dwayne Hicks30 - 28/10/2009 23:11:13

Oui enfin il aurait pu prendre n'importe quel acteur ressemblant à un ancien dictateur connu et lui coller un uniforme militaire. Je trouve pas que Dan Hedaya ressemble particulièrement à Franco d'ailleurs, et si Jeunet l'a pris, c'est avant tout parce qu'il a une "tronche", une tête pas banale, tout comme Pinon, Perlman ou Brad Dourif. Jeunet prend toujours des acteurs avec des physiques très spéciaux en particulier pour jouer les méchants. Alors les expériences d'Arez rappellent de tristes périodes de l'histoire, c'est vrai, mais je pense pas que le but soit de dénoncer les dictatures, plutôt l'homme en général et ce que l'appat du gain le pousse à faire de sordide voir d'inhumain. Dans ce sens, ça rejoint les trois premiers opus. [i:c06137bf9d] " C'est l'Union des Systèmes Militaires, des gens qui ne s'interessent pas qu'à l'argent... "[/i:c06137bf9d] Wren
User: Canopus - 28/10/2009 23:33:44

De toute manière, le monstre de Giger à la base met en relief la barbarie de l'homme, en cela que si l'on veut dupliquer des monstres, la mort de personnes dans d'atroces souffrances est nécessaire. Pour que ces sales bêtes vivent, il faut que nous crêvions lentement... Alien est alors un monstre d'anti-vie, une sorte de vie pour la mort, qui n'existe à seul but de tuer. Mais pour revenir à Alien Rez, je crois que c'est le film qui expose le mieux le "2° méchant de la saga" : L'homme. :arrow: Premier film, l'ordianteur et l'androïde tentent de tuer les autres... pour garder la bestiole. :arrow: Deuxième film, les grands lobbies de l'Univers nient en bloc quand Ripley les accuse d'avoir envoyé le Nostromo en zone dangereuse. Puis finalement l'un d'eux s'avère être un criminel : Burke. Si tous les autres apprenaient cela (les autres membres de la commission qui interroge Ripley), Burke serait peut-être en taule pour crime contre l'humanité... :arrow: La compagnie tente encore de retrouver un Alien... :arrow: Alien Rez :arrow: un groupuscule militaire sur un immense vaisseau donne naissance à des monstres. Imaginez un instant qu'il n'y ait pas eu cet accident dans la cage, Perez aurait très bien pu apprivoiser quelques temps les charmants bestiaux puis les utiliser pour... pourquoi pas un Coup d'Etat sur une planète libre ??? Et avec ces engins pareils, qui pour lui résister? :wink:
User: Dwayne Hicks30 - 29/10/2009 00:00:43

Faudrait vraiment me convaincre que l'homme est capable d'apprivoiser les Aliens. Chaque tentative en ce sens s'est terminée en catastrophe, car tout le monde minimise le danger que représente les xénos. Cela dit pour revenir au casting, je ne trouve vraiment pas que Perez ressemble à Franco. Ce dernier avait plutôt une allure de petit comptable triste, alors que Perez est assez grandiloquent. Mais bon. Pour en revenir au sujet, c'est clair qu'une grosse corporation commerciale sans états d'âme a plutôt intérêt, si elle veut faire des trucs pas éthiques, à collaborer avec une dictature qu'avec une démocratie. On zappe le bien-être des gens, le respect de la vie, les droits sociaux...et hop c'est tout bénéf. D'ailleurs, çà se pratique hélàs tout les jours dans le monde réel.
User: Vasquez - 29/10/2009 20:58:11