www.planete-alien.net | archives du forum


Rapports entre les membres d'équipage du Nostromo

On l'a déjà dit : "Alien, le huitième passager" présente une étude sociologique intéressante des rapports entre individus de statuts différents. Au départ, les alliances sont relativements claires : c'est 5 + 2. Avec Parker et Brett de leur côté, qui sont les "prolos", les "cols bleus" du remorqueur par opposition aux "cols blancs" que sont les cinq autres. Les différences sociales se retrouvent dans leurs lieux de travail respectifs. Le pont inférieur, plein de machines et de graisse pour les deux techniciens, le pont supérieur avec ses ordinateurs et son côté high-tech pour les officiers. Pareil pour l'histoire des primes : injustice sociale dans le fait que Parker et Brett ne reçoivent que des demi-primes. Pareil pour la manière de s'habiller. La casquette de Brett, le bandana de Parker et même les différentes manières de fumer (je l'ai évoqué ailleurs) : Brett roule ses cigarettes et les allume avec un chalumeau alors que Kane et Lambert fument des "cousues" de rupins, longues et fines. :D . Quand je dis 5 + 2, c'est plus compliqué en fait. Déjà, Ash est à l'écart dès le départ. Personne ne l'aime vraiment. Seul Dallas lui montre un minimum de considération mais c'est une considération "de façade", exigée par le règlement. (il est capitaine, il doit montrer l'exemple). Ash n'a pas d'humour ou très peu. Dans la discussion au sujet des primes, tout le monde rigole ou sourit. Sauf lui. Scott a voulu qu'il s'exclue lui-même du groupe dès le début du film. Les rapports entre Ash et Ripley sont les pires, dès le début. Remarquez comment Ash évite le regard de Ripley quand ils se parlent. Ash méprise profondément Ripley et la craint en même temps. Pour lui, c'est une emmerdeuse qui risque de faire capoter le projet de la compagnie. Son soupir, quand Ripley renonce à courir après les trois "esplorateurs", en dit long. Il signifie tout à la fois "ouf, on l'a échappé belle !" et "qu'est-ce qu'elle me gonfle, celle-là !". Remarquable jeu d'acteur de Ian Holme, soit dit en passant. Parker a moins souvent l'occasion de montrer son hostilité envers Ash mais il le fait dès que c'est possible. Tout le monde a sûrement remarqué comment il essuie son siège quand Ash s'est assis dessus. Les autres (Dallas, Lambert, Kane) sont plus indifférents. Brett n'a pas de sentiments par rapport à Ash. Pas même une opinion. Je pense qu'il s'interdit d'en avoir. Il est plus résigné que Parker à sa condition de sous-fifre. Ash n'est pas de son monde, il n'a jamais de rapport direct avec lui. Paradoxalement, les deux personnages les plus unis sont, à mon avis, Parker et Ripley. Alors, bien sûr, ça ne vient pas tout de suite et surtout ça ne se voit pas tout de suite. Au début, Parker a même une attitude profondément machiste à l'égard de Ripley ("ah, la p'tit' pute!"). Mais, très vite, ils se retrouvent solidaires. D'abord dans leur méfiance/haine à l'égard de Ash, ensuite dans leur perception commune de la gravité de la situation. Au moins une fois, on voit Parker appuyer Ripley à ce sujet. Bien sûr, comme Ripley assume plus ou moins des fonctions de "contremaître" par rapport aux deux techniciens, elle a une attitude autoritaire...mais cette position la rend aussi beaucoup plus proche d'eux que ne peuvent l'être les quatre autres officiers. Je pense que ce n'est pas un hasard si Dallas répartit les équipes comme il le fait dans la recherche du chestburster. (Rip avec Parker et Brett). Voilà. J'aimerais savoir si vous partagez mon avis, notamment en ce qui concerne l'estime cachée entre Parker et Ripley.
User: LV-426 - 30/08/2005 12:15:35

Exact ! J'ai remarqué la meme chose.
User: Benjamin - 30/08/2005 18:33:31

De même. Ash est dès le début le seul membre de l'équipage à n'être vraiment apprécié de personne.. comme si les membres pressentaient qu'il n'était qu'une machine. Et il devient par la suite, à l'instar de l'alien,une menace directe, sauf qu'il a une nature totalement contraire à la sienne... Robotisé, guidé par un rationnel total, sans la moindre once d'instinct. L'humain lui se trouve entre ces deux extrêmes.. Moitié instinctif(comme le montre le fait que les membres de l'équipage n'appréciaent pas Ash sans véritable raison explicite) et moitié rationnel(voilà pourquoi il considère l'alien plus comme une vrai esaloperie dangereuse ne méritant que de crever que comme leur "supérieur" dans la loi de la survie). Parker et Ripley se rapprochent incontestablement. Parker est l personnage le plus "brut de décoffrage" il n'a pas de manière et semble un peu rustre mais il semble être le moins corrompu par la pression de la compagnie etc.(du coup il est l'antagonisme incarné de Ash). Quant à la répartition des équipes par Dallas c'est exact LV-426, mais as tu remarqué par la suite le regard meurtrier que lui a lancé Ripley lorsqu'il l'a mise avec Ash au moment ou l'alien était dans les conduits d'aérations. Probablement d'une part parcequ'elle était avec Ash et d'autre part parcequ'elle ne supporte pas d'avoir un rôlé très secondaire et n'impliquant aucun risque (alors que Dallas lui prenait énormément de risques).. Dans l'histoire Ripley est aussi le pont entre les 4 officiers et les deux "ouvriers".. D'ailleurs c'est elle qui va les rejoindre au niveau inférieure pour avori des nouvelels des réparations. Ripley apparait malgré sa duretéune fois de plus comme la personne la plus neutre et la plus "juste", celle qui est bloquée entre deux mondes(et là d'une facon totalement différente et bien plus lourde on a vu ca dans REZ..coincée entre l'humain et l'alien, mais obligée là de fair eun choix, celui de tuer sa "progéniture"). Et le fait qu'elle ne soit véritabelemnt dans aucune catégorie fai td'elle un être "libre", à des niveaux différents,au même titre que l'Alien.
User: Azoth - 31/08/2005 17:24:35

En parlant de Ash, j'ai l'impréssion qu'il a réellement eu un disfonctionnement, sa prioritée etait de ramener l'alien certe, mais quand je regarde la scènes ou il se bat on voit bien que quelque chose cloche.
User: Hicks - 31/08/2005 20:11:58

Azoth ton analyse sur Ash, l'Alien et les humains est franchement géniale, je n'avais jamais remarqué à quel point ces deux "entités" s'opposaient, l'une admirant l'autre. Je signale pour ce qui concerne les relations entre Ripley et Dallas que ces derniers sont amant. C'est dans le script original, le bouquin et peut etre meme une scène coupée. D'ou le regard quand Dallas coordine les recherches après la mort de Brett.
User: Canopus - 31/08/2005 21:23:59

[quote:74adc5380a]Je signale pour ce qui concerne les relations entre Ripley et Dallas que ces derniers sont amant. C'est dans le script original, le bouquin et peut etre meme une scène coupée. [/quote:74adc5380a] Alors ca je ne le savais pas du tout.. même si quelque part j'avais ressenti qu'il yaavait un lien particulier entre ces deux là. :wink: Ca éclaircit pas mal de choses, d'une part comme tu l'as sous ententu le fait que Ripley assassine du regard Dallas lorsque lui s'expose au danger et qu'il la relègue à un rôlé de figuration.. Et aussi au moment ou la mort de Dallas se fait proche.. On voit Ripley au bord des larmes...
User: Azoth - 31/08/2005 22:47:35

C'est bizarre, dans les bonus de la quadrilogie, il me semble qu'ils parlent plutôt de Lambert comme maîtresse de Dallas.
User: LV-426 - 02/09/2005 23:34:47

hmm non, je confirme, Dallas <--> Ripley, il devait yu avoir une scène particulièrement chaude dans le Narcissus et puis elle a été abandonnée (coupée ou non tournée). par contre Ripley demande à Lambert si elle a eu des rapports sexuels avec Ash.. Lambert lui répond que non, et que Ash n'a jamais eu l air particulièrement interessé.
User: Canopus - 03/09/2005 00:26:33

Je n'avais jamais entendu parler de cette scène mais puisque tu le dis... En tous cas, j'ai retrouvé ce que je cherchais. Je savais bien que je n'avais pas rêvé. C'est dans la version "cinéma" commentée par les acteurs, réalisateur, techniciens,.... Voici ce que dit Ridley Scott : "The idea of casual sex would be normal for obvious reasons (...) So I tried to instigate that, there was a suggestion of that with Dallas and Veronica (...)" Traduction : "Les rapports sexuels occasionnels seraient normaux, pour des raisons évidentes (...) J'ai essayé de suggérer ça. C'était suggéré avec Dallas et Veronica." C'est confirmé quelques minutes avant par Veronica Cartwright et Tom Skerrit (mais peut-être en plaisantant). Veronica ajoute "ils ont coupé ça". Donc, Scott aurait imaginé une relation entre Ripley et Dallas à laquelle il aurait finalement renoncé. (selon Canopus mais je ne vois pas pourquoi il l'aurait inventée). Au final, il a préféré suggérer une relation entre Lambert et Dallas. Je vous accorde que c'est très peu visible. Mais puisque c'est Scott qui le dit....
User: LV-426 - 03/09/2005 18:48:52

En ce qui concerne la relation entre Dallas et Ripley, comme je l'ai dit elle était prévue explicitement dans le script original, et Sigourney a fait un ses premiers essais caméra pour cette scène, je crois.. ( a part ça le bouquin d'AD foster en parle de manière approfondie... et son deuxième livre - Aliens - également) [quote:b7b202bc7c]C'est confirmé quelques minutes avant par Veronica Cartwright et Tom Skerrit (mais peut-être en plaisantant). Veronica ajoute "ils ont coupé ça". [/quote:b7b202bc7c] On voit peu Dallas et Lambert se parler, et les rares fois ou Dallas lui adresse la parole, ça ne tient pas franchement du couplet de drague. en VF Lambert : _ D'après mes calculs que j'ai basés sur le temps mis pour atterir.. Dallas la coupe : _La version courte, combien de la Terre ? Autre chose, il sait Lambert assez trouillarde, et pourtant il l'oblige à faire partie de l'équipe d'exploration. A contrario, il décide d'aller chasser l'Alien lui meme dans les couloirs de ventilation, et Ripley qui s'était portée volontaire lui lance un noir regard. En gros Dallas refuse que Ripley prenne des risques, mais pour ce qui est de Lambert il s'en tape complètement. Je ne vois rien dans le film qui laisse entrevoir cette relation dont il est question dans la version commentée. Je ne l'ai pas encore vu (honte à moi), mais peux tu me dire à quel moment du film ce commentaire intervient ? [quote:b7b202bc7c]Les rapports sexuels occasionnels seraient normaux, pour des raisons évidentes (...) J'ai essayé de suggérer ça. C'était suggéré avec Dallas et Veronica." [/quote:b7b202bc7c] C'est la reflexion que je me suis faite à la lecture du bouquin, et ensuite lors du visonnage des scènes coupées (notamment la discussion entre Lambert et Ripley au sujet de Ash). J'ai l'impression que c'est une chose courante, sur les vaisseaux, que de se taper l'exec ou l'officier scientifique pour passer le temps entre deux systèmes.. en tout cas, si le film ne le montre pas ostentatoirement, le bouquin, lui, est sans appel. Je vais me revoir la scène coupée en question et essayer de retrouver les dialogues exacts
User: Canopus - 03/09/2005 22:53:59

Dans la bouquin d'Aliens on parle de la relation entre Ripley et Dallas au moment où elle voit sa photo sur l'écran pendant l'entretien avec Van Leuwen et les autres types de la compagnie.
User: Pay - 04/09/2005 09:36:44

[quote:d453414a58="Canopus"]Je ne l'ai pas encore vu (honte à moi), mais peux tu me dire à quel moment du film ce commentaire intervient ?[/quote:d453414a58] Donc, version commentée (DVD n°1/version cinéma/bonus/commentaire audio). Scott dit ça pendant tout le passage où Ripley interroge maman, juste avant sa bagarre avec Ash. Effectivement, je suis assez ébranlé par tous ces arguments qui me semblent assez convaincants. En même temps, ça m'ennuie un peu qu'il y ait une relation entre Dallas et Ripley. C'est peut-être pour ça que j'ai du mal à y croire. Peut-être qu'à la réflexion, ça a aussi gêné Scott, raison pour laquelle il l'a virée.
User: LV-426 - 04/09/2005 15:19:58

Oui je ne pense pas qu’il y ai eu une relation Dallas/Ripley [i:6e12d0dfbf](dans le film hein, pas dans le scripte original), [/i:6e12d0dfbf]ce sont les deux officiers supérieur et déjà ça poserais problème. Ensuite effectivement Ridley à parlé d’une relation Dallas/Lambert. [quote:6e12d0dfbf="Canopus"] On voit peu Dallas et Lambert se parler, et les rares fois ou Dallas lui adresse la parole, ça ne tient pas franchement du couplet de drague. en VF Lambert : _ D'après mes calculs que j'ai basés sur le temps mis pour atterir.. Dallas la coupe : _La version courte, combien de la Terre ? Autre chose, il sait Lambert assez trouillarde, et pourtant il l'oblige à faire partie de l'équipe d'exploration. A contrario, il décide d'aller chasser l'Alien lui meme dans les couloirs de ventilation, et Ripley qui s'était portée volontaire lui lance un noir regard.[/quote:6e12d0dfbf] Justement ! Si ils sont si distant c’est bien pour certain raison :lol: Peut être qu’il se sont un peu embrouillé qui sait ? [quote:6e12d0dfbf="Canopus"]En gros Dallas refuse que Ripley prenne des risques, mais pour ce qui est de Lambert il s'en tape complètement. Je ne vois rien dans le film qui laisse entrevoir cette relation dont il est question dans la version commentée.[/quote:6e12d0dfbf] Nan je ne suis pas d’accord, Dallas se souci de Lambert. Il l’incite à y aller en prenant en compte sa peur, mais justement pour la pousser à surmonter ça, à la rendre plus forte, plus responsable. Un peu comme un homme le ferait avec sa femme justement je trouve. Je trouve que Lambert es aussi très réservée dans le film, en sent bien que y’a un truc qui la travail. Je suis certain que ça viens d’une dispute avec son aman, c’est dire Dallas. Regardez le film avec cette idée, je trouve que ça colle complètement au jeu des personnages.
User: Anonymous - 15/04/2007 14:54:28

il est vrai que les rapports entre Dallas et Lambert font un peu "couple embrouillé", mais il y certaines choses louches ; Ripley est le troisième officier derrière Kane et Dallas et elle se permet de discuter les décisions de Dallas. Je ne sais pas trop comme l'interpréter, il est vrai qu'ils ne sont pas à l'armée non plus... Une autre scène, coupée celle là, mais très interessante, qui sert à montrer la réconciliation entre Ripley et Lambert (après la scène où Lambert met une gifle à Ripley à coté de l'infirmerie, dans la version 2003 uniquement). Lambert est à bout de nerf et Ripley vient la calmer, et puis elle lui demande si elle a couché avec Ash. Lambert répond que non (notez que cela a l'air d'être des pratiques courantes sur les vaisseaux), et que Ash n'a jamais eu l'air interessé de toute façon. Cette scène est présente sur l'édition Legacy sortie en DVD en 1999. .. enfin je l'ai dit un peu plus haut je crois
User: Canopus - 15/04/2007 16:02:23

Je sais ! Dallas a fait cocu Lambert avec Ripley :lol: C'est la seul solution 8) Edit : en fait j'y pense et c'est peut être pas si con ce que je viens de dire XD
User: Anonymous - 15/04/2007 16:05:46

Que Scott ait souhaité ou non suggérer une relation Dallas/Ripley ou Dallas/Lambert, il n'en reste pas moins que, dans la version finale, soyons justes, ça ne se voit pas du tout. Sans les informations ou les indices extérieurs au film lui-même (quelle que soit la version) , je n'y aurais pas pensé, personnellement. D'ailleurs, ça ne nous aurait pas plu, à nous spectateurs, et Scott le savait forcément. Mon impression (tout à fait personnelle) c'est qu'il a peut-être imaginé suggérer cette relation mais qu'une autre moitié de lui-même, celle qui savait que cela nuirait à la fois au film et au personnage de Ripley, a tellement freiné des quatre fers que ça ne se voit plus du tout à l'arrivée. Intéréssant ça, d'ailleurs.. Mais ce serait l'objet d'une autre discussion. ("le personnage de Ripley dans l'imaginaire symbolique du spectateur mâle hétérosexuel" ou bien "Ellen Ripley et Jeanne d'Arc : même combat ?"^^^)
User: LV-426 - 16/04/2007 13:54:14

C’est vraie que c'est clairement dit que Dallas est l'amant de Ripley dans le roman de Aliens l'ors quel voit sa photo sur le rapport mais je ne me rappelle pas avoir vue d’allusion dans le roman du premier film Sinon j'ai toujours trouvé étrange cette discussion entre Ripley et Lambert Ripley: Tu as couché avec Ash ? Lambert: Non, il n'a jamais eu l'air intéressé et toi ? Ripley:Non plus Ca laisse vraiment croire qu'elles ont couché avec tout le reste de l'équipage :lol:
User: ReVaN - 09/08/2007 22:06:10

Ben ca doit y aller vu le temps qu'ils passent dans l'espace lool.... Mais pour moi Ripley est un personnage androgine donc pas de scène de sexe ni d'allusions trop voyantes (d'où le fait que je ne sois pas d'accord avec son besoin de sexe dans le 3). D'ailleurs il me semble que Scott a choisi Sigourney à l'époque pour son physique étrange....
User: Podracers - 09/08/2007 23:28:15

[quote:a6b37d0bca="Podracers"]d'où le fait que je ne sois pas d'accord avec son besoin de sexe dans le 3[/quote:a6b37d0bca] Je suis pas d’accord, depuis le temps qu’elle est dans l’espace et après ce qu’elle a vécu c’est normal qu’elle veuille un peu de réconfort :wink:
User: Anonymous - 09/08/2007 23:32:28

[quote:e47bc34b51]D'ailleurs il me semble que Scott a choisi Sigourney à l'époque pour son physique étrange....[/quote:e47bc34b51] Je crois qu'il la choisie aussi pour sa grande taille [quote:e47bc34b51]Je suis pas d’accord, depuis le temps qu’elle est dans l’espace et après ce qu’elle a vécu c’est normal qu’elle veuille un peu de réconfort :wink: [/quote:e47bc34b51] C’est sur on voit bien que cette foi elle en a mare de tourner autour du pot comme avec Dallas et Hicks auparavant. J'aime bien le clin d'œil dans Alien rez quand elle demande : "Avec qui il faut que je baise si je veux partir d’ici ?"
User: ReVaN - 09/08/2007 23:59:37

Je ne parlais pas d'un quelconque besoin pyshiologique. Pour moi, Ripley est le héros, un genre de Luke Skywalker si vous voulez (Luke n'a pas de petite amie dans la trilogie, et il n'en a pas besoin, hormis le fait de l'avoir marié à Mara Jade dans l'univers étendu, stupide selon moi). Ripley est au dessus de tout ça. Ou du moins, elle est censée l'être. La rendre plus humaine avec des besoins et des considérations purement physiologiques, ca la rend plus accessibles et c'est mauvais. Par exemple, et pour tenter d'argumenter davantage, Lara Croft (au moins dans le premier film et même dans la série des jeux vidéos) est un personnage innaccessible par les hommes, qui revent de se la taper sans pouvoir y parvenir. Ripley, tout comme Lara Croft, sont des personnages universels, qui appartiennent à leur public, et non à un coup d'un soir. Je ne sais pas si je me fais bien comprendre, néamoins c'est ma vision des choses que j'ai bien du mal à vous faire partager pour certains :D Je ne conteste pas, d'un point de vue purement sexuel, le besoin de Ripley de satisfaire ses envies après avoir naviguer aussi longtemps, mais ce type de besoin va à l'encontre d'un personnage quasiment mythologique. Ripley n'a pas d'âge, elle est pratiquement invulnérable [b:abba7e7936]sauf dans Alien[/b:abba7e7936] ou elle est encore en train de se former emotionnellement.
User: Podracers - 10/08/2007 10:45:40

N’empêche que Ripley a quand même eut une fille… L’immaculée conception peut-être ? Ou Cameron a-t-il violé par ce concept l’essence même de la Saga et de son héroïne ?
User: Dillon - 10/08/2007 12:43:23

Elle a eu une fille, mais c'est expliqué dans la version longue d'Aliens et franchement, on peut s'en passer. De plus, cette partie de sa vie ne rentre pas dans mon analyse puisque je considère que Ripley se transcende à partir de [b:ca8b15e014]Alien[/b:ca8b15e014] et des évènements qui en découlent, et qui vont la rattacher irrémédiablement à la créature. Il y a des personnages mythologiques qui ont une existence tout à fait normale et banale au départ de leur vie, et qui sont investis d'une quête par la suite. Quant à l'instinct maternelle de Ripley, il n'est pas dommageable selon moi, tel qu'il est montré dans Aliens, puisque l'attachement à un quelconque noyau familial est pertinent, en comparaison du noyau familial que forme la reine et ses soldats. Mais en ce qui concerne le sexe, même l'Alien a une vision très "prépubère" des choses, étant donné aussi son mode de reproduction (je pense aux présumés attouchements de la créature sur Lambert, par exemple). Dès lors, j'ai du mal à comprendre pourquoi je vois tous les fans d'Alien 3 se féliciter que Hicks et Newt soit mort si vous considerez que Ripley [b:ca8b15e014]mérite[/b:ca8b15e014] d'avoir un homme et, pourquoi pas, une petite famille...
User: Podracers - 10/08/2007 17:53:43

[quote:fa1eeaa33e="Podracers"]Dès lors, j'ai du mal à comprendre pourquoi je vois tous les fans d'Alien 3 se féliciter que Hicks et Newt soit mort si vous considerez que Ripley [b:fa1eeaa33e]mérite[/b:fa1eeaa33e] d'avoir un homme et, pourquoi pas, une petite famille...[/quote:fa1eeaa33e] C’est peut-être parce que ce coup de génie de Fincher te dépasse. Mais rassure toi, si c’est le cas, tu n’es pas le seul. Voici ce que j’en pense : [quote:fa1eeaa33e="Dillon"]Tout d’abord, le coup de génie de Fincher de faire mourir Newt et Hicks dès le début du film pour garder à la série Alien sa marque de fabrique : 1) Ripley est la seule encore vivante à l’avoir déjà vu et personne ne la prend au sérieux sur l’existence même de l’Alien ni sur le potentiel destructeur et l’agressivité de celui-ci. 2) La malédiction de l’Alien se poursuit. Pour Ripley cette malédiction se traduit par le grand vide laissé autour d’elle par le ou les Aliens. Dans le 1er tout le monde y passe sauf le chat. Dans le second quand elle rentre après son errance de 57 ans, elle apprend que sa fille est morte (et on peut donc en déduire ses amis aussi). Elle part donc à l’aventure pour « Exorciser » cette malédiction et se retrouve à bord du Sulaco entourée de parfaits inconnus, Burke y compris car elle ne le connaît pas au fond. Dans le 3ème, elle se retrouve une nouvelle fois entourée de parfaits inconnus sur Fiorina 16 avec encore une fois rien si ce n’est l’Alien lui-même pour la relier à son passé. Pour le 4ème même chose car elle est recrée artificiellement 200 ans après sa mort et entourée de gens qu’elle ne connaît pas et qui de toute façon vont mourir pour la plus part. Imaginez un peu si Fincher ou Cammeron lui-même aurait continué avec Newt et Hicks vivants et de plus en y ajoutant une idylle amoureuse à l’eau de rose, un peu comme dans Titanic, entre Hicks et Ripley surmonté de la fille de remplacement qu’est Newt pour Ripley… Je ne sais pas pour vous mais pour moi toute la quadriogie Alien aurait été mise part terre et je ne serais sûrement pas là, à 1h du matin, entrain d’écrire ces lignes pour poster sur le forum d’une suite de films qui auraient perdu toute crédibilité à mes yeux. [/quote:fa1eeaa33e]
User: Dillon - 10/08/2007 23:48:35

Je vois pas où est le problème Dillon, je suis parfaitement d'accord avec toi. Tu penses quoi du reste de mon analyse sinon ? T'es d'accord avec moi où ca te dépasse ? :mrgreen:
User: Podracers - 11/08/2007 01:38:39

C’est justement le faite que Ripley garde une grosse part d’humanité qui donne à la saga tout son coté dramatique. Mais c’est peut-être parce que dès le départ tu t’engages sur une fausse voie. [quote:4865560b5a="Podracers"]Il y a des personnages mythologiques qui ont une existence tout à fait normale et banale au départ de leur vie, et qui sont investis d'une quête par la suite. [/quote:4865560b5a] Là où tu vois une sorte de « quête » dévolue à Ripley, moi je vois une malédiction. [quote:4865560b5a="Dillon"] Pour Ripley cette malédiction se traduit par le grand vide laissé autour d’elle par le ou les Aliens. [/quote:4865560b5a] Maintenant si elle était « déshumanisée » ce vide ne la toucherait pas et donc le coté dramatique qui fait la profondeur et la grandeur de la saga n’existerait pas ou serait juste « effleuré » sans plus. Imagine un peu dans la saga si Ripley avait été un droïde… Heu ! Pardon Bishop ! Un synthétique ? Quelle belle affaire n’est-ce pas car plus de besoins physiologiques, plus de sentiments inutiles, plus de faiblesses, plus d’humanité en faite…Et au final on aurait obtenu une histoire banale, une soupe que l’industrie du cinéma a l’habitude de nous servir, une soupe fade avec peut de goût, une soupe sans saveur ni profondeur (non je ne parle pas de toi AvP… quoi que), une soupe qu’on aurait oubliée depuis bien longtemps.
User: Dillon - 11/08/2007 02:44:01

Dsl, Fausse manip, message à supprimer. Merci.
User: Dillon - 11/08/2007 02:49:51

[quote:55ed8189c5="Podracers"]Dès lors, j'ai du mal à comprendre pourquoi je vois tous les fans d'Alien 3 se féliciter que Hicks et Newt soit mort si vous considerez que Ripley [b:55ed8189c5]mérite[/b:55ed8189c5] d'avoir un homme et, pourquoi pas, une petite famille...[/quote:55ed8189c5] J'aime pas les Happy End.
User: Anonymous - 11/08/2007 19:02:54

Une fois encore, chaque réalisateur fait ce qu'il veut avec la saga. La vision de Scott n'est pas celle de Cameron, ni celle de Fincher. Chacun garde le minimum vital, le cahier des charges, s'arrange pour conserver un minimum de cohérence avec les épisodes précédents. Après, il "customize", il personnalise sa version. Et notamment sa vision du personnage récurrent, Ripley. D'accord avec Podracers en ce qui concerne l'aspect mythologique du Lieutenant dans les deux premiers épisodes - 1) Alien - Où le personnage se construit, scène après scène, passant d'un stade à l'autre Stade initial : petite nouvelle, 3ème officier assumant ses responsabilités, sans plus, et sans montrer une personnalité particulièrement marquée Stade final : se révèle à elle-même, non pas encore tout à fait comme la "guerière" mais déjà comme la "dernière survivante". Le déclic qui la fera évoluer vers le stade final, c'est la scène où elle refuse de laisser pénétrer Kane dans le vaisseau. - 2) Aliens, c'est la guerrière, c'est Jeanne d'Arc. Vois les affiches avec le fusil d'assaut à la main , etc...En tous cas, à partir du moment où elle arrive sur Achéron (je ne dis pas LV-426 parce que je n'aime pas parler de moii ^^). C'est Cameron qui lui invente une fille. Scott n'y avait pas pensé, il me semble. Petite incohérence la part de Cameron. Jeanne d'Arc est pucelle ou n'est pas. Mais on peut aussi dire que la Ripley qui a conçu une fille, tant d'années auparavant, n'est plus la Ripley du "8ème passager" et encore moins celle du "Retour". Rien d'invraisemblable, là-dedans. Alors oui, Podracers, Ripley est une figure mythologique un peu androgyne (à nuancer, cependant, ou à préciser. Même à la fin du 1, Scott ne se prive pas de faire resortir son côté féminin - voir la scène de la petite culotte - Cependant, une telle scène est totalement inenvisageable dans le "Retour") dans les deux premiers épisodes. Et, encore d'accord, Fincher a manifestement souhaité casser ce mythe. Tant pis pour ceux qui y étaient attachés. Normal, dans Alien Cube, ce n'est plus la "guerrière" c'est "le Christ" (vision totalement perso, d'accord). En insistant sur le côté humain, sur l'incarnation. (il s'est fait homme, pardon, il s'est fait femme :lol: ) Un être humain complet donc, qui mange et qui baise (pardon) et , surtout, qui souffre, physiquement et moralement. Vous avez remarqué qu'elle souffre beaucoup plus que dans le 2, - et même que dans le 1, dans le 1, elle a la trouile, c'est autre chose - non ? D'où aussi le côté sordide, morbide des lieux et de la situation. Et bien sûr, à la fin, elle meurt pour sauver l'humanité, les bras en croix.
User: LV-426 - 12/08/2007 15:29:31

Ok Lv-426 je pense que tu m'as convaincu :wink:
User: Podracers - 12/08/2007 21:07:00

[quote:63a4621f88]Je sais ! Dallas a fait cocu Lambert avec Ripley C'est la seul solution Edit : en fait j'y pense et c'est peut être pas si con ce que je viens de dire XD[/quote:63a4621f88] Non ce n'est pas con, j'ai moi aussi envisagé cela, mais j'ignore dans quel sens... Sinon, je ne partage pas vraiment la conception à propos de la figure mythologique au dessus du couple... que je sache, les dieux et les demi-dieux des anciens mythes ne l'avaient pas vraiment derrière l'oreille! :wink: Et puis je préfère envisager Ripley comme une Humaine qui, certes, a vécu des choses impressionnantes, mais qui pour autant ne doit rien à personne et qui aurait préféré vivre normalement... Figure légendaire oui, mais les Aliens lui ont volé sa vie, son droit d'être n'importe qui... à mes yeux, si son rapport au sexe devient trouble, c'est surtout parce que ses amants se font bouffer, plutôt que parce qu'elle se sentirait investie de quelque chose de supérieur... Ripley androgine? C'est pas la première chose qui m'a traversé l'esprit à la fin de Alien 1 :oops:
User: Mat Vador - 05/12/2008 02:11:20

Androgyne ? Sans doute pas. Et puis d'abord, le personnage est une chose et le symbole auquel il renvoie en est une autre. Dans la dernière partie du film, celle où elle est le plus active, disons, à partir du moment où elle va préparer la navette et le déclenchement de l'explosion, autrement dit, à partir du moment où c'est vraiment Ripley vs Alien, la lutte à mort..... A partir de là, donc, elle renvoie (à mon avis) au symbole de l'amazone, de la femme-guerrière. L'Amazone n'est pas androgyne, certainement pas. Pour mettre en valeur son côté guerrier, il faut, au contraire, qu'elle garde tout sa féminité....par contraste.
User: LV-426 - 05/12/2008 10:02:50

Etant en train de lire le livre d'Alan Dean Foster, je trouve que les relations sont pas vraiment bien mises en scène. Je suis d'accord pour dire que Brett et Parker sont ensembles contre les autres de part leur statut. Mais après dans le film on ne voit que très peu ( par rapport au livre ) le mépris qu'a Parker pour Ripley par exemple. De plus on peut lire que Dallas apprécie assez Ash et son sang froid ( c'est le cas de le dire :D )
User: Maowon - 13/03/2009 21:31:21

N'oublions pas que le livre a été écrit après le film. Dans le film, les relations entre membres d'équipage ne sont pas développées de manière ultra-détaillée, donc il n'est pas étonnant que dans le bouquin, cela ne soit pas le cas non plus. Je ne pense pas non plus que Parker méprise Ripley. Il y a une tension dûe aux différences sociales, classique entre techniciens/officiers cadres, entre ceux qui sont les mains dans le cambouis et ceux qui sont "bien au chaud" sur le pont supérieur, plus les différences salariales. Mais du mépris réel, je ne crois pas.
User: Vasquez - 14/03/2009 11:22:48

Je suis plutôt d'accord, parce que dans le livre on a quand même l'impression que personne s'entend hormis ceux de la même classe sociale. J'ai du mal m'exprimer, je voulais dire que Parker ressentait beaucoup de mépris ( toujours dans le livre ) pour Ripley, à croire que sa " haine " des cols blancs est totalement reporté sur elle, je ne crois pas que ça soit le cas de Ripley.
User: Maowon - 14/03/2009 12:04:29

Parce que Ripley semble avoir une position hiérarchique au sein de l'équipage, qui lui permet de faire la liaison entre les deux "camps". Cela est très visible dans le film où Ripley est la seule à "descendre" dans les couloirs rejoindre Brett et Parker, et qu'elle est aussi celle qui est désignée par Dallas pour faire équipe avec eux lors de la chasse à l'alien.
User: Nobuko - 14/03/2009 15:42:57

Ripley est "warrant officer" à bord du Nostromo. Ce qui correspond, en gros à adjudant. Dans la marine, on l'appelle "premier-maître" ou "patron". D'où des relations à la fois plus proches et plus conflictuelles avec Parker et Brett. Parker et Brett se prennent la tête avec Ripley mais leurs rapports avec Dallas et surtout Kane et Ash sont inexistants ou froids ! c'est un autre monde. Au moins, avec Ripley, ils parlent, même si c'est pour s'engueuler.
User: LV-426 - 29/03/2009 14:58:10

[quote:77ce27c9a6]Le pont inférieur, plein de machines et de graisse pour les deux techniciens, le pont supérieur avec ses ordinateurs et son côté high-tech pour les officiers. [/quote:77ce27c9a6] Brett et Parker sont deux ingénieurs de l'espace, tout être humain rêve de devenir comme eux. Il n'y a qu'un seul ordinateur et c'est Maman, de même seul Dallas était autorisé à l'utiliser, il avait une carte magnétique qui ouvre la porte, quand il est mort, Ripley a eu accès à l'ordinateur. [quote:77ce27c9a6]Déjà, Ash est à l'écart dès le départ. Personne ne l'aime vraiment.[/quote:77ce27c9a6] On ne remarque pas que Ash n'est pas aimé, mais plutôt du respect de tous les membres d'équipage envers Ash, c'est lui l'officier scientifique. [quote:77ce27c9a6]Tout le monde a sûrement remarqué comment il essuie son siège quand Ash s'est assis dessus.[/quote:77ce27c9a6] Parker a essuyé son siège, par ce qu'il se sent fier de lui-même.
User: melhzar - 01/04/2009 00:33:21

[quote:4574cc0cb2="melhzar"]Brett et Parker sont deux ingénieurs de l'espace, tout être humain rêve de devenir comme eux.[/quote:4574cc0cb2] Euhh c'est pas sur ça ! [quote:4574cc0cb2="melhzar"]Parker a essuyé son siège, par ce qu'il se sent fier de lui-même.[/quote:4574cc0cb2] Etrange interpretation... c'est vrai que Parker s'aime beaucoup, mais il y a une sorte d'atmosphère autour du personnage de Ash qui confine au mal être et non au respect de sa hierarchie. D'ailleurs, Ash est en roue libre à ce niveau, ce qui peut susciter la méfiance des membres de l'équipage...
User: Podracers - 01/04/2009 09:48:50

Ne tombons pas dans le travers qui consiste à interpréter des choses non visibles à l'écran, comme la fierté ou le manque de fierté d'un perso... :roll: :lol: Mais regardons et écoutons Parker, juste avant que Ash ne se lève et qu'il essuie le siège pour s'asseoir: "Eh! Je te signale que c'est ma place, là..." Traduction sous-titrée: casse-toi de là, je ne veux pas t'y voir. Cela pourrait être dit avec le sourire, d'un ton badin et amical...mais le visage de Parker est glacial, de même son regard, et le ton est froid, avec une pointe d'agaçement et d'hostilité. Non, je ne pense pas que Parker aime beaucoup Ash. Même les remarques bourrues et grossières que Parker fait à Ripley ont l'air presque chaleureuses par rapport au regard en biais qu'il lance à Ash dans le mess.
User: Vasquez - 01/04/2009 11:04:40

Il est évident que Parker et Ripley n'aiment pas Ash. Ca se voit clairement dès le début du film. Il est d'ailleurs à noté que Parker et Ripley sont assez sur la même longueur d'onde. Il y a une véritable notion de respect entre eux deux.
User: Nobuko - 01/04/2009 11:30:50

C'est vrai Nobuko, ou tout au moins cette notion de respect réciproque devient évidente lorsque les choses commencent vraiment à partir en saucisse, et que Ripley prend les choses en main. Parce qu'avant que Kane ne ramène sa p'tite surprise à bord, on sent quand même les tensions sociales entre Parker et Ripley: l'histoire des primes, des niveaux de salaire, des ponts techniques du vaisseau ou aucun officier ne met jamais un orteil et tout ça.
User: Vasquez - 01/04/2009 15:05:32

Oui, mais Ripley semble en tout cas la seule à considérer Parker et Brett comme des éléments primordiaux à l'équipage et pas juste comme de simples "mécanos". Elle est la seule à mettre ses "orteils" dans les niveaux inférieurs. Parker est certes un brin bourru, mais il y a quand même une complicité évidente entre lui et Ripley.
User: Nobuko - 02/04/2009 11:45:56