Cycles de vie des Aliens
Mutations et processus génétiques
"C'est un bénéfice inespéré du croisement génétique du sujet !"

Mutations chez l'Alien :


L'Alien Dog de Fury 161 est un exemple de recombinaison génétique entre l'ADN de son hôte et l'ADN Alien. Il semble que le processus d'echange et d'altération des gènes intervienne au niveau de l'Alien mais également de l'hôte. Le problème est que ce dernier ne vit généralement pas assez longtemps pour que les effets exterieurs des modifications génétiques puissent être étudiés.


Comme il est dit dans la section sur la recombinaison génétique, l'ADN de l'hôte est modifié afin de garantir l'acceptation de l'embryon Alien par le système immunitaire de l'hôte et d'éviter sa degradation pendant la gestation. Mais il semble que ceci s'accompagne également d'une modification du code génétique de l'Alien lui même par laquelle il adopte au sein de son patrimoine génétique des portions plus ou moins conséquentes de gènes, voir même de chromosomes, de l'hôte.


Mais la question est de savoir comment le choix s'opère... Il est possible que les caractéristiques de l'hôte propres à son adaptation au milieu dans lequel il vit soient un critère essentiel dans la recombinaison de l'ADN de l'Alien avec celle de l'hôte.
1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9