Scénaristes
Le scénario d'Alien

Le premier film de Dan O'Bannon, Dark Star, doit être une comédie dans l'espace, une sorte de parodie de films d'horreur. Il est réalisé par John Carpenter. Malheuresement, le film ne fait pas rire et O'Bannon n'est pas satisfait. Peu de temps après, il travaille à nouveau sur un film en tant que spécialiste des effets visuels : Dune d'Alejandro Jodorowsky, une adaptation du livre de science fiction de Frank Herbert. Lors de la préproduction, il rencontre de nombreux artistes, l'un d'eux chargé de recréer l'univers des Harkonnens, est un artiste suisse aux idées particulièrement originales et tourmentées : HR Giger.
Mais faute de moyens, les studios décident de fermer le film ; Dune de Jodorowsky ne verra jamais le jour.
Dan O'Bannon est effondré, ses deux plus grands projets ont tous deux connus un echec. Il commence à deprimer, puis décide d'emménager chez un de ses amis : Ronald Shusett, un producteur et scénariste. Il dort sept jours consécutifs sur un canapé, et à la fin de sa cure de sommeil, plus ou moins remi, décide de se remettre à ecrire. C'est ainsi que débute Alien. Arrivé à la fin du premier acte, c'est à dire à la scène du chestburster, il cherche ses idées et demande à Ronald Shusett de l'aider. Ce dernier travaille alors sur un autre script fantastique : Total Recall, qu'il laisse de coté le temps de boucler le scénario d'Alien.
Une fois terminé, le script fait le tour des studios, Gordon Caroll de la Brandywine accepte de financer le film. La Fox le distribuera.
Entre les mains de David Giler, le script d'Alien devient définitif ; il rajoute notamment le robot (Ash) et propose deux rôles féminins dont l'un d'eux pour l'héroine, idée qui enthousiaste tout le monde
A l'origine, David Giler devait réaliser le film, finalement, c'est un jeune réalisateur de clips qui n'a réalisé qu'un seul long metrage (Duellistes) qui décide de tourner le film, emballé par le scénario.